13/06/2012

Le module spatial chinois Tiangong-1 a été spécialement conçu pour les femmes

001fd04cfc2211413d500c.jpg

Le module spatial chinois Tiangong-1 a été spécialement conçu pour les femmes, tandis que la première astronaute féminine du pays à se joindra à la mission habitée d'amarrage à Shenzhou-9 cette semaine et qui vivra dans le module Tiangong pendant 13 jours.

Bien le module ne fasse que 15 mètres cubes à l'intérieur, la taïkonaute aura un WC séparé et une chambre insonorisée afin de protéger sa vie privée, a déclaré hier Pang Zhihao, chercheur à l'Académie chinoise de technologie spatiale.

 

« Elle sera également en mesure de prendre un bain à l'éponge avec plus d'eau que ses homologues masculins, et même apporter certains produits cosmétiques spécialement conçus pour l'espace », a-t-il indiqué.

 

Trois astronautes, dont une femme, sont arrivés au Centre de lancement de Jiuquan dans la province septentrionale du Gansu et sont soumis à des essais finaux.

 

Le 10 juin, au Centre de lancement de satellites de Jiuquan, le groupe d'astronautes de Shenzhou 9 (dont quatre hommes et deux femmes) a participé à la cérémonie solennelle de lever du drapeau et à des activités de plantation d'arbres

Le vaisseau spatial réalisera la première mission habitée d'amarrage dans l'espace avec le laboratoire en orbite Tiangong-1 pour permettre aux astronautes d'y entrer. Des papillons vivants feront également partie du voyage pour des expériences scientifiques.

 

Une large gamme d'aliments a été préparée pour les astronautes. Plus de 80 catégories d'aliments et de condiments, y compris du vinaigre et du poivre, sont stockés à bord du satellite Shenzhou-9, beaucoup plus que sur les missions précédentes du pays, a précisé M. Pang.

 

Les astronautes apporteront aussi un chauffe-plats pour la première fois, afin de bénéficier de repas chauds tous les jours.

 

Leur vie quotidienne sera bien remplie. Outre les expériences scientifiques, ils pourront regarder des films sur un ordinateur portable et envoyer des emails avec pièces jointes jusqu'à 8 méga-octets par satellite.

 

« Ils pourront également avoir des conversations vidéo dans la cabine avec leurs familles », a expliqué M. Pang.

 

Deux femmes pilotes de l'Unité de vol de Wuhan, dont une remplaçante éventuelle, ont été choisies pour la mission. Liu Yang ou Wang Yaping deviendra la première femme de la nation dans l'espace, a déclaré Qi Faren, ancien concepteur en chef de la série des vaisseaux spatiaux Shenzhou.

 

Elles ont été sélectionnées parmi 15 femmes devant être mariées et ayant donné naissance naturellement, selon le magazine Space International de l'Académie chinoise de technologie spatiale. Elles doivent également n'avoir aucune cicatrice ou odeur corporelle.

 

M. Pang a indiqué qu'une cicatrice pourrait s'ouvrir et provoquer des saignements dans l'espace, et que les conditions exiguës intensifieraient les odeurs corporelles.

 

Xu Xianrong, professeur à l'Hôpital général des Forces aériennes de l'Armée populaire de libération, a déclaré que les femmes astronautes doivent être mariées et avoir donné naissance naturellement, parce que cela assure que leur corps et leur esprit sont suffisamment matures.

 

M. Pang a ajouté que les femmes astronautes ont tendance à être plus « sensibles avec de meilleures aptitudes à la communication que leurs homologues masculins. » Il a ajouté que les femmes étaient très douées pour gérer les relations avec leurs partenaires dans l'espace, ce qui sera une qualité importante pour une longue mission comme un voyage vers Mars.

 

Dans l'équipe, les deux membres féminins attirent l'attention des médias

 

Le satellite Shenzhou-9 a été mis à l'essai pour résister à la foudre, aux températures élevées et aux autres conditions météorologiques défavorables pour son lancement prochain, a assuré Li Dongxing, chef du bureau de météorologie du Centre de lancement de satellites de Jiuquan.

 

M. Li a révélé que la foudre était le plus grand danger pour l'équipement, mais on craint aussi les vents violents, les précipitations et les champs électriques.

 

Près de 30 météorologues font de leur mieux pour fournir des prévisions précises sur la fenêtre de lancement de l'engin, a-t-il ajouté.

09:19 Écrit par wang dans Actualité, Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : chine, taikonaute, tiangong1, module spacial | |  Facebook | | |  Imprimer |

Commentaires

Bonjour
on ne peut qu'etre fier de la Chine
Je te souhaite un bon jeudi
Nos amitiés bises a vous 2
René

Écrit par : rené | 14/06/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire