12/06/2012

Le vaisseau spatial chinois Shenzhou-9 sera lancé à la mi-juin avec la première femme taïkonaute pour le premier amarrage spacial

La Chine lancera son vaisseau spatial habité Shenzhou-9 à la mi-juin cette année pour réaliser le premier amarrage spatial habité du pays, avec le module Tiangong-1 actuellement en orbite depuis 255 jours. Shenzhou-9 partira avec 3 taïkonautes dont une femme, la première Chinoise qui entrera dans l’espace, ce qui marquera un nouveau record du pays.

0013729ece6b0feec0ab17.jpg

 

 

Le vaisseau et la fusée porteuse "Longue Marche-2F" ont été placés sur la plateforme de lancement du Centre de lancement de satellites de Jiuquan, situé dans le nord-ouest de la Chine, ce qui signifie que la mission de lancement est dans sa dernière ligne droite, a révélé le 9 juin un porte-parole du programme spatial habité chinois. Durant les prochains jours, des scientifiques effectueront des essais de fonctionnement du vaisseau et de la fusée, ainsi que des essais conjoints avec les taïkonautes, le vaisseau, la fusée et le système au sol, selon le porte-parole.

 

 

« Tiangong-1 est en parfait état de fonctionnement sans le moindre souci », a affirmé Zhou Jianping, l’ingénieur général du programme spatial habité chinois. L'altitude en orbite de Tiangong-1, ou Palais céleste 1, a été réduite début juin pour le rendez-vous spatial avec Shenzhou-9. Jusqu’à présent, les derniers préparatifs se déroulent bien pour l’amarrage final. Depuis le 29 septembre 2011, le jour de son lancement au Centre de Jiuquan, Tiangong-1 circule en orbite, soit depuis 255 jours, et 2 amarrages spatiaux ont été effectués avec Shenzhou-8. Ainsi, les scientifiques ont pu tester un certain nombre de techniques clés, dont le contrôle et la gestion du module spatial.

 

En tant que le premier module habité circulant en orbite à long terme, Tiangong-1 a pour objectif de mettre en place une base dans l’espace pour maîtriser la technologie de l’amarrage spatial, celle de la circulation sans ou avec équipage, à court ou long terme. D’autres expériences de médecine spatiale et de technologie spatiale sont également prévues pour les prochaines étapes.

 

La liste des noms des 3 taïkonautes participants n’est pas encore officiellement publiée. Ils devraient rester entre 10 à 20 jours dans l’espace. Selon le programme, les taïkonautes ont suivi des formations de vol spatial, et maîtrisent parfaitement les manipulations professionnelles. Tout est prêt, physiquement et mentalement, pour le grand départ.

Selon Zhang Jianqi, député de l'APN, ancien directeur adjoint du programme spatial habité chinois, les critères de sélection de la taïkonaute féminine sont similaires à ceux appliqués aux professionnels masculins : aptitude physique, expériences professionnelles, état moral, etc. La seule différence est que l’on préfère sélectionner une femme mariée pour des raisons de maturité à la fois physique et mentale.

 

Jiao Weixin, professeur de l’institut des sciences de la terre et de l’espace rattaché à l’Université de Pékin, a rappelé 4 points à ne pas négliger dans le lancement de Shenzhou-9 :

 

1, Le premier amarrage spatial manipulé à la main comportera une plus grande chance de réussite, mais sera plus difficile pour les astronautes qui l’effectueront. 2, La première taïkonaute féminine entrera dans l’espace. « Le programme spatial habité serait un programme incomplet sans la participation d’une femme », a ajouté Jiao Weixin.

 

3, Un séjour prolongé dans l’espace. 3 astronautes devraient y rester entre 10 et 20 jours, la durée la plus longue dans l’histoire du vaisseau spatial Shenzhou.

 

4, De nombreuses expériences scientifiques seront menées par les taïkonautes à l’intérieur du module Tiangong-1 après l’amarrage, pour la première fois dans l’histoire aérospatiale chinoise.

 

08:40 Écrit par wang dans Actualité, Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : chine, taikonaute, conquete spaciale | |  Facebook | | |  Imprimer |

Commentaires

Voilà un article bien intéressant, on ne parle pas beaucoup de ça en France malheureusemennt. Voilà une femme courageuse.. j'attends avec impatience de connaître les résultats de ce vol mi-juin.. c'est à dire dans qqs jours.
Bonne journée
chatou

Écrit par : chantal11 | 12/06/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire