31/05/2012

La baisse de l'euro encourage le tourisme chinois en Europe, sauf en Grèce

001372a0e6ec112ed3c206.jpg

Le retrait  probable de la Grèce de la zone euro a assommé le tourime grec. Selon de nombreuses agences touristiques, la baisse de l'euro à moins de huit yuans a effectivement encouragé les touristes chinois à partir en UE, sauf en Grèce, pour faire des voyages et bénéficier des coups de balai sur les prix, notamment des produits de luxe.

 

La saison touristique vient de commencer en Europe, et la forte baisse de l'euro contre le yuan a remarquablement rendu les voyages, la consommation, et en particulier les marchandises de luxe moins chers. Les tours à destination de l'Europe proposés par les agences de tourisme, qu'ils soient en groupe ou individuels, ont bien marché pour cet été.

 

 

« Toutes les places sont déjà vendues chez nous pour les projets de juillet et août », a annoncé He Yong, directeur adjoint de Xiecheng Tourisme. Les tarifs des vacances d'été ont à peine augmenté de moins de mille yuans sur la saison morte.

 

Par ailleurs, la saison promotionnelle qui va commercer en juin en Europe permettra de maintenir l'enthousiasme des touristes chinois, selon M. He. A part des trajets traditionnels France-Italie-Suisse, et Allemagne-Autriche sur le thème des Contes de fée et anciens châteaux, les projets à destination de l'Europe de l'Est, en Hongrie, en République tchèque, ou en Autriche, se vendent tous très bien.

 

 

Selon des agences, les produits de luxe sont beaucoup moins chers en Europe qu'en Chine, et cet écart se creuse davantage avec la baisse de l'euro contre le yuan. C'est aussi un motif pour les Chinois de voyager en UE. Sur les demandes des clients, pas mal d'agences ont rajouté des visites de centres commerciaux dans leurs projets, par exemple les visites de Marne la Vallée Village près de Paris ou de magasins de discount en Italie, devenus indispensables pour pas mal de touristes chinois.

 

La situation de la Grèce est exceptionnelle en tout état des choses. Le nombre des touristes a continué à diminuer malgré l'arrivée des vacances, à cause de la crise sans issue des dettes publiques, de la haute probabilité du retrait du pays de la zone euro, et de la situation politique instable. La Grèce est traditionnellement une destination préférée des touristes chinois, mais cette année, le nombre de clients a baissé de près de 60 % par rapport à l'année dernière, a révélé Wei Bin, responsable des projets de vacances de tuniu.com, agence de voyage en ligne.

 

Selon des initiés, le tourisme, pilier économique de la Grèce, a subi un coup dur en raison de la crise des dettes publiques ces dernières années. Le revenu du secteur a atteint 10,5 milliards d'euros en 2011, soit 15,7 % du PIB national. Mais cette année, on prévoit une forte réduction avec la baisse remarquable du nombre de touristes étrangers. En revanche, les agents invitent leurs clients à suivre de près l'évolution de la situation politique, mais à se rassurer de la sécurité lors de leur voyage en Grèce.

01:21 Écrit par wang dans Actualité, Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : chine, tourisme, yuan, rmb, euro, louis vuitton | |  Facebook | | |  Imprimer |

Commentaires

Bonjour
arrivée en Chine 2004, 1€=11 yuan.....ce jour 1€= 7,88 yuan
la faute, les chefs d'entreprise ont refusé de traité les affaires en € ces cons ont tuer l'euro
Je te souhaite une très bonne journée
Nos amitiés bises a vous 2
René

Écrit par : rené | 31/05/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour René,
A ce train là ça devient difficile de vivre en Chine. Faudra-t-il revoir mon plan.
Bises à vous3

Écrit par : Jaimechine | 31/05/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire