23/05/2012

Tibet : 1 000 moines et nonnes signent une pétition exprimant leur amour pour la patrie et la religion

Un millier de moines et de nonnes de la région autonome du Tibet (sud-ouest de la Chine) ont participé à une campagne de signature afin d'exprimer leur amour pour la patrie et la religion.

Geshe Lama Konchog. Photo by Nick Dawson.

Ils ont apposé leur signature lundi dans des monastères de la préfecture de Shannan pour exprimer leur résolution d'obéir à la loi et au dharma, de déterminer le bien du mal, de préconiser l'harmonie et de rechercher la paix.

 

f40.jpg

Le nombre de signataires a dépassé 80% du total des religieux enregistrés dans la préfecture, a indiqué Dawa Tsering, chef de l'association du bouddhisme de la préfecture et organisateur de l'événement.

"Un bouddhiste ne doit jamais oublier qu'il représente les préceptes de Bouddha et se doit d'être responsable pour le bien-être de la religion, des êtres humains et du pays", a-t-il indiqué alors qu'il dirigeait la signature dans le monastère Samye du district de Chanang.

Losang Khedrup, un moine du monastère, a déclaré : "nous signons volontairement pour mieux promouvoir la tradition d'amour envers notre pays et notre religion".

Le monastère Samye, construit il y a plus d'un millénaire, est le premier monastère bouddhiste au Tibet et le lieu d'origine de la secte Nyingmapa du bouddhisme tibétain.

 

Depuis le début de 2010, le gouvernement central a alloué environ 80 millions de yuans (12,7 millions de dollars) pour restaurer ce vieux temple.

f38.jpg

Située à environ 200 km de Lhassa, capitale de la région, et jonchée de monastères, la préfecture de Shannan est surnommée le point d'origine de l'ethnie tibétaine.

12:21 Écrit par wang dans Actualité, Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : chine, tibet, tibet libre, bouddhisme tantrique | |  Facebook | | |  Imprimer |

Commentaires

Bonjour
c'est triste que certain ponte continue de censuré facebook
Je te souhaite un très bon jeudi
Nos amitiés bises
René

Écrit par : rené | 24/05/2012

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire