08/03/2012

Don de vivres des entreprises chinoises aux sinistrés des explosions de Brazzaville

Les représentants de dix entreprises chinoises installées au Congo, ont fait mercredi après- midi à Brazzaville un important don de vivres et d'articles de première nécessité, aux sinistrés des explosions de dimanche dernier du dépôt de munitions des Forces Armées Congolaises (FAC), a constaté Xinhua sur place.

Ce don est composé d'au moins trois milles bouteilles d'eau minérale, de milliers de  pains et de vêtements ainsi que de couvertures.

 

131449415_121n.jpg

« Ce geste nous va droit au coeur. Vous savez aussi qu'on a une coopération avec la Chine qui est plus ou moins séculaire. Et voir nos frères chinois intervenir aussi rapidement , c'est quelque chose que l'on ne peut pas oublier. Par ma petite voix, le peuple congolais saura être reconnaissant de ce geste de la part de nos amis chinois qui travaillent dans notre pays », a déclaré à Xinhua la directrice de cabinet du ministère congolais des affaires sociales, Marie Céline Tchissambou Bayonne, recevant le don au nom du ministre.

Le don a été placé dans les entrepôts du ministère des affaires sociales. La délégation des entrepreneurs chinois s'est ensuite rendue au site de la Cathédrale Sacré Coeur de Brazzaville, au centre ville, où près de 2.000 sinistrés ont été installés. Ils ont remis aux sinistrés du pain et de l'eau minérale. Ces vivres ont été réceptionnées ici par la directrice générale de la solidarité du ministère des affaires sociales, Anastasie Ossangantsama.

« L'explosion du 4 mars est une catastrophe pour le peuple congolais. Tous les Chinois au Congo partagent la même douleur des amis congolais. Aujourd'hui, les entreprises chinoises sont volontaires pour fournir un don à nos frères et soeurs à Brazzaville. Nous espérons que c'est une aide nécessaire pour eux. Nous souhaitons aussi que ces Congolais puissent trouver rapidement des habitations », a dit à Xinhua le président de l' Association des entreprises chinoises au Congo, Li Pin.

 

131449415_81n.jpg

Un court circuit est à l'origine de l'incendie qui a provoqué les explosions du dépôt de munitions des FAC au régiment blindé, au quartier Mpila, à l'est de Brazzaville. L'incident a occasionné près de 200 morts dont six Chinois, près de 1340 blessés et quelque 5.000 sans abris, selon le bilan officiel.

A l'endroit de ses compatriotes chinois décédés, Li Pin a exprimé sa « tristesse » en relevant que « ces Chinois étaient venus de loin pour aider au développement du Congo ».

 

09:15 Écrit par wang dans Actualité, Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chine, congo, brazzavikke, explosion, solidarité | |  Facebook | | |  Imprimer |

Écrire un commentaire