• Chine: 12 millions d'emplois créés en 2011, l'objectif de 9 millions largement dépassé

    On est loin des déclarations alarmistes de certains , qui , soit pour raison propagandiste , prennent leurs désirs pour des réalités et rêvent d'un effondrement de la Chine, soit répandent des rumeurs ou amplifient de banaux incidents en Chine afin de détourner le citoyen occidental des problèmes , qui deviennent réccurents, de l'Europe et des Etats-Unis.

    Plus de 12 millions d'emplois auraient été créés dans les villes chinoises cette année, dépassant largement l'objectif initial de 9 millions. Le taux de chômage urbain est inférieur à 4,6%, c'est ce qu'a annoncé jeudi Yin Weimin, ministre des Ressources humaines et de la sécurité sociale.

    Il a aussi indiqué que les fonds d'aide sociale de Chine s'élevaient à plus de 2,3 mille milliards de yuans en revenu cette année, soit une augmentation de 25% en glissement annuel. Et les dépenses de fonds d'aide sociale vont augmenter de 21,5% par rapport à l'an dernier, pour atteindre 1,8 mille milliards de yuans.

    Selon le ministre, le système d'assurance retraite de Chine couvrira 300 millions de personnes dans les régions rurales et urbaines d'ici la fin d'année, avec environ 85 millions de personnes âgées touchant la retraite chaque mois. Il a aussi fait savoir que le marché d'emplois pourrait être mis à l'épreuve avec le ralentissement de la croissance économique en 2012. Le ministre a néanmoins promis de tout mettre en oeuvre pour poursuivre la création d'emplois.

    Des diplômés d'université font la queue devant le stand de la Banque de Chine lors d'un salon de l'emploi à Guangzhou, capitale de la Province du Guangdong. Les analystes disent que les entreprises publiques sont devenues une cible de choix pour de nombreux diplômés d'université.

    Ce sont donc China Mobile et la Banque de Chine qui ont pris les deux premières places, suivies par l'Industrial and Commercial Bank of China (ICBC) qui se classe à la cinquième place de cette enquête sur le meilleur employeur, qui a interrogé 171 488 étudiants dans 764 universités de toute la Chine.

    Ce sondage, le plus grand dans son genre dans le pays, a également permis de découvrir que parmi les 50 employeurs les plus convoités, 23 sont des entreprises publiques. Ces entreprises , outre de bons salaires , offrent de nombreux avantages . Généralement on y travaille 7 heures par jour du lundi au vendredi.

  • Plusieurs chaînes hôtelières asiatiques renforcent leur présence dans le marché chinois

    Un hôtel Home Inns à Changsha, province du Hunan. Home Inns est l'une des 100 plus grandes chaînes hôtelières en Chine.

    Un hôtel Home Inns à Changsha, province du Hunan. Home Inns est l'une des 100 plus grandes chaînes hôtelières en Chine.

     

    Avec la prospérité croissante de la classe moyenne en Chine, l'urbanisation rapide du pays et sa popularité de plus en plus grande comme destination internationale en faisant l'un des marchés les plus populaires de l'industrie de l'accueil, plusieurs chaînes hôtelières asiatiques renforcent leur présence dans le marché chinois et veulent construire des dizaines de propriétés au cours des cinq prochaines années.

     

    Le Bureau national du tourisme de la Chine estime que la Chine a reçu 26,1 millions de visiteurs l'année dernière.

     

    Beaucoup d'entreprises hôtelières asiatiques ont joué un rôle dans l'expansion rapide au sein de la région Asie Pacifique, alors qu'elles cherchent à exploiter le nombre croissant de débouchés commerciaux et la demande croissante que représente le marché en pleine expansion.

     

    Le vice-président à l'administration chez Lodging Econometrics a déclaré que la Chine présente de bonnes occasions d'affaires.

     

    « Si vous êtes un directeur d'hôtel et que vous regardez les statistiques de par le monde en vous posant la question « Où devrais-je être », ce qui sort est Chine, Chine, Chine », a indiqué M.Ford.

     

    Kent Zhu, directeur de groupe pour les ventes et le marketing du Shangri-La Hotels & Resorts de Hong Kong, est totalement d'accord avec cette affirmation.

     

    « Dans l'industrie de l'accueil, les futures occasions d'affaires sont liées au marché chinois, pas seulement à l'intérieur du pays, mais également à l'étranger. Très simplement, là où vont les Chinois, nous devrions y aller », a déclaré M.Zhu.

     

    Entré dans la partie continentale de Chine en 1984, Shangri-La s'est constitué un volumineux portefeuille d'actifs de 32 propriétés, et l'entreprise prévoit en ajouter 23 de plus.

     

    M. Zhu a ajouté que la société évalue maintenant les villes de troisième échelon et cherche à renforcer sa présence dans les villes provinciales clés.

     

    The Ascott de Singapur, qui possède déjà 7 000 unités d'appartement dans 38 résidences avec services dans 16 villes en Chine, vise posséder 12 000 unités dans le pays d'ici 2015 afin de devenir le plus grand propriétaire exploitant de résidences internationales avec services.

     

    Mandarin Oriental de Hong Kong ouvrira trois hôtels à Guangzhou, Beijing et Shanghai dans les trois prochaines années; Michael Hobson, son directeur du marketing, a confié que c'est parce que la compagnie « évalue actuellement d'autres occasions d'affaires dans les villes chinoises principales et secondaires qui sont en mesure d'accueillir une marque de luxe comme Mandarin Oriental ».

     

    L'exploitant singapourien Banyan Tree est plus ambitieux. « Nous ne regardons pas seulement les centres de villégiature, mais également les projets urbains comme Tianjin et Shanghai. Nous croyons que nous pouvons offrir un lieu idéal en matière d'expériences uniques, intimes et personnalisées qui attirent le marché chinois riche », a déclaré Luca Deplano, vice-président du marketing de cette société.

     

    De plus, M. Deplano a indiqué que le groupe a pour objectif d'ouvrir 13 autres propriétés dans la partie continentale. Au début de 2011, le groupe a conclu avec succès une opération de fonds privé d'actions en yuans, le Banyan Tree China Hospitality Fund, représentant un engagement financier total de 1,07 milliard de yuans (158 millions$). Il prévoit financer des projets principalement à Lhasa, Yangshuo et Huangshan.

     

    De même, les hôtels JAL du Japon prévoient au moins doubler le nombre de propriétés qu'ils exploitent en Chine au cours de la prochaine décennie. « Nous croyons que le marché chinois nous offre les plus fortes perspectives de croissance dans l'ensemble de l'Asie », a déclaré Eikon Ito du Bureau de planification et développement de projets de la compagnie.

     

    Parallèlement, la chaîne thaïlandaise d'hôtels Dusit, qui ouvrira l'année prochaine son premier hôtel à Sanya, dans l'île de Hainan, prévoit ajouter rapidement cinq autres propriétés. Son PDG, Chanin Donavanik, a indiqué que « la Chine est un vaste pays pour ce qui est de la taille et de la population, avec un nombre croissant de consommateurs qui dépensent de plus en plus ».

     

    « L'affluence grandissante de consommateurs chinois et leur penchant pour le voyage, tant au pays qu'à l'étranger, refaçonne nettement notre industrie », a déclaré M. Deplano.

    7 Days , la chaîne chinoise qui offre le meilleur rapport qualité-prix.Pour voyager pas cher.

  • La Chine ouvrira davantage de secteurs aux investisseurs étrangers

    La Chine projette d'ouvrir davantage de secteurs aux investisseurs étrangers et d'encourager les investissements dans les industries émergentes stratégiques, a annoncé jeudi le gouvernement central.

     

    La Commission nationale pour le développement et la réforme et le ministère du Commerce ont conjointement publié une nouvelle directive visant à attirer davantage d'investissements étrangers dans les technologies d'économie d'énergie et respectueuses de l'environnement, les technologies informatiques de nouvelle génération, la biotechnologie, la production d'équipements haut de gamme, les énergies alternatives, les matériaux avancés et les voitures à carburant alternatif.

    Cette directive entrera en vigueur le 30 janvier 2012.

    La Chine abandonnera plusieurs restrictions sur les investissements étrangers, notamment en leur ouvrant l'accès à davantage de secteurs et en levant les plafonds sur la proportion de capitaux étrangers dans certaines industries, selon la nouvelle directive.

    Cependant, le gouvernement compte suspendre le soutien aux capitaux étrangers dans la construction automobile, de sorte à assurer le développement sain des fabricants chinois.

    Au cours des onze premiers mois de l'année, la Chine a attiré 103,77 milliards de dollars d'investissements directs étrangers, en hausse de 13,15 % sur un an.

    Pendant cette période, la Chine a approuvé la création de 25 086 compagnies à capitaux étrangers, soit une croissance de 3,23% en glissement annuel.

  • Les dix plus importants évènements de 2011 sélectionnés par l'Agence de presse Xinhua(Chine Nouvelle)

    L'Agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle) a sélectionné les dix plus importants évènement dans le monde en 2011. Les voici, présentés par ordre chronologique.

    1. Situation politique tumultueuse en Asie de l'Ouest et en Afrique du Nord

    2. La Chine devient la deuxième économie du monde en terme de PIB

    3. La crise de la dette en Europe et aux Etats-Unis affecte l'économie mondiale

    4. Violent séisme suivi d'un tsunami et de fuites radioactives au Japon

    5. Ben Laden abattu, Al-Qaïda gravement affectée

    6. L'indépendance du Soudan du Sud modifie la carte de l'Afrique

    7. Sécheresse et désastre humanitaire dans la Corne de l'Afrique

    8. La population mondiale dépasse les 7 milliards d'habitants

    9. Antagonismes entre l'Iran et l'Occident sur la question du nucléaire iranien

    10. Décès du dirigeant suprême de la RPDC

  • 290 millions de passagers pour l'aviation domestique chinoise en 2011

    Sept charmantes hôtesses de la compagnie Sichuan Airlines

     

    Les passagers aériens auraient fait 290 millions  voyages en Chine cette année, en hausse de 8,2% par rapport à l'année dernière, a annoncé lundi Li Jun, chef adjoint de l'Administration de l'Aviation civile de Chine (AACC).

    L'industrie chinoise de l'aviation a connu un essor de son volume de passagers cette année. De même, le volume du fret aérien devrait connaître une augmentation de 6,6% en base annuelle pour atteindre 57,4 milliards de tonnes/kilomètres, a précisé M. Li lors d'une conférence nationale sur l'aviation civile.

     

     

    Soutenue par la hausse stable du volume de passagers, les bénéfices nets de l'industrie chinoise de l'aviation devraient enregistrer une croissance de 5,1% à 45,6 milliards de yuans cette année (7,18 milliards de dollars), compensant la hausse des coûts du carburant et la situation morose du marché mondial, a indiqué M. Li.

    Au total 76,5% des vols programmés en Chine ont été ponctuels durant les onze premiers mois de l'année, en progression de 1,9 point de pourcentage par rapport à la même période de l'année dernière, a-t-il ajouté.

    L'AACC prévoit que le volume de passagers aériens augmente de 10,3% à 320 millions l'année prochaine, et que le volume de fret aérien connaisse une hausse de 10,1% à 63,2 milliards de tonnes/kilomètres, selon M. Li.

     

     

  • Mise en service du TGV Guangzhou – Shenzhen : seulement dix heures pour aller de Shenzhen à Beijing

    • Shenzhen - Beijing : 2460 km
    • Shenzhen - Guangzhou : 160 km
    • Shenzhen - Dongguan : 70 km
    • Shenzhen - Hong Kong : 35 km

    Le grand jour arrive enfin et on ne sait si ce n'est qu'une pure coïncidence, car la tranche Guangzhou – Shenzhen du TGV (Train à grande vitesse) qui relie les trois villes de Guangzhou, de Shenzhen et de Hong-Kong et dont la mise en service officielle aujourd'hui est suivie de près, alors que le deuxième anniversaire de l'ouverture au trafic du TGV Wuhan – Guangzhou tombe le même jour ! En tant que première ligne pour train à grande vitesse de la ville de Shenzhen, le TGV Guangzhou – Shenzhen – Hong-Kong prend son départ de la Gare Nord de celle-ci et se dirige vers le nord en traversant les deux grandes métropoles de Guangzhou (chef-lieu de la Province du Guangdong) et de Wuhan (chef-lieu de la Province du Hubei) pour atteindre la capitale chinoise Beijing. Au sud, il va vers Hong-Kong (la voie ferrée Shenzhen – Hong-kong est en cours de pose). Vers l'est, il se dirige vers d'autres grandes villes, dont Xiamen et Shanghai. Il est prévu que vers l'ouest, il reliera Zhanjiang et Maoming (tranche Shenzhen – Maoming). Après sa mise en service complète, il procurera d'énormes facilités de déplacement aux habitants de la ville de Shenzhen : seulement 20 minutes pour atteindre Jiulong de Hong-Kong, environ 35 minutes pour atteindre la gare sud de Guangzhou, à peu près 4 heures pour aller à Wuhan et moins de 10 seulement pour se rendre à Beijing.


    Un responsable du transport par voie ferrée de la Municipalité de Shenzhen a déclaré à notre correspondant que suite à la mise en service du TGV Guangzhou – Shenzhen – Hong-Kong ainsi que celui de Xiamen – Shenzhen, dont la construction est prévue pour plus tard, la ville de Shenzhen, laquelle sera traversée par deux lignes transversales et trois lignes longitudinales, deviendra alors un important nœud ferroviaire qui unira le « Delta du Zhujiang (Rivière des Perles) », le « Delta du Changjiang (Yangtsé) » ainsi que la Région de Beijing et de Tianjin, alors que ces trois zones constituent en fait les « principaux pôles » de la croissance économique de la Chine et il contribue ainsi à la grande libre circulation des ressources dans le pays. La gare nord de Shenzhen deviendra alors un grand noeud ferroviaire national dont le nombre de voyageurs qui y transiteront atteindra une centaine de millions, ce qui rehaussera considérablement la place qu'occupe cette ville au sein du réseau ferroviaire national et l'ère du TGV de Shenzhen débutera ainsi à partir de là.

     

  • Les octuplés du couple de riches chinois vont faire l'objet d'une enquête

     

    Le couple de Chinois riches qui a eu huit enfants avec l'aide de deux mères porteuses a été contraint de déménager de sa villa après l'indignation du public, et il pourrait aussi être frappé d'une forte amende pour avoir violé la loi sur le planning familial, stricte, qui n'autorise qu'un seul enfant.

    Le couple, qui habite dans la bouillonnate métropole du Sud, Guangzhou, a eu ces huit enfants l'année dernière, mais en fait cette histoire n'été connue sur une grande échelle qu'après la découverte par les médias d'une photo des huit bébés –quatre garçons et quatre filles- prises par un studio de photographie.

    Le couple avait recouru à la fécondation in vitro après avoir essayé pendant des années d'avoir des enfants et a dépensé près d'un million de Yuans (157 800 Dollars US) dans cette procédure, a rapporté CCTV cette semaine.

    La mère a donné naissance à des triplés par elle-même, et les cinq autres sont nés de deux mères porteuses, bien que le couple n'ait à la base pas eu l'intention d'avoir autant d'enfants.

    Après la naissance des bébés en septembre et octobre de l'année dernière, le couple a engagé onze personnes, dont huit nourrices et un professeur pour prendre soin d'eux, d'après la télévision qui a rapporté les dires de voisins.

    Le Gouvernement provincial a mis sur pied une équipe pour enquêter sur l'affaire, ont ajouté les médias.

    « Pourquoi ont-ils engagé tant de personnes pour avoir des bébés pour eux ? Ils pensaient peut-être qu'ils avaient le droit d'avoir des enfants seulement parce qu'ils sont riches ? Ca a été leur première erreur », a dit Liao Xinbo, Directeur adjoint de la santé du Guangdong, à CCTV.

    « Deuxièmement, quel respect pour la vie ont-ils montré ? Les grossesses multiples sont extrêmement risquées ».

    Un responsable du planning familial a ajouté que le couple fait face à une forte amende pour avoir violé la politique de l'enfant unique.

    Ce sujet a suscité de vifs débats sur les micro-blogs chinois de type Twitter.

    « Je ne comprends pas pourquoi ce genre de personnes qui violent les lois peuvent encore vivre tranquillement. Parce qu'ils sont riches, ils peuvent avoir autant de bébés qu'ils le souhaitent ? Laissez faire ça et c'est le chaos », a ainsi écrit « Lingning » sur le Weibo de Sina.

    « Cette histoire montre bien que le fossé de la richesse s'aggrave en Chine. Les riches, avec l'argent qu'ils ont, détruisent l'égalité sociale », a ajouté « A Late 2011 ».

    Certains, cependant, ont exprimé de la compréhension, voire de l'envie.

    « Quand je serai suffisamment riche, j'aurai deux ou trois bébés », écrit ainsi « Sha Guola ».

    Rappelons que la Chine a adopté sa politique de l'enfant unique en 1979. Elle a toutefois quelque peu assoupli les règles ces dernières années, et certains couples sont désormais autorisés à avoir un second enfant.

  • Le groupe chinois Trois Gorges entre au capital du géant portugais de l'électricité EDP

     

    Le groupe chinois Trois Gorges a annoncé jeudi qu'il avait remporté un appel d'offres dans la vente par le gouvernement portugais d'une participation de 21,35% dans le géant de l'électricité Energias de Portugal (EDP).

    Avec un paiement de près de 2,69 milliards d'euros, l'offre du groupe chinois était supérieure à celles des trois autres compétiteurs, dont la multinationale allemande E. ON et les brésiliens Eletrobras et Cemig.

    EDP est l'un des plus grands opérateurs d'électricité d'Europe ainsi que le plus important groupe commercial du Portugal. Son chiffre d'affaires annuel représente environ 9% du PIB portugais.

     

     



    Trois Gorges mènera une coopération globale à long terme avec EDP dans le domaine de l'énergie propre, a indiqué Cao Guangjing, président du conseil d'administration du groupe.

    Selon M. Cao, Trois Gorges compte s'étendre sur les marchés en Europe, aux Etats-Unis et au Brésil en prenant appui sur EDP et prévoit d'accélérer le rythme de sa stratégie de "globalisation".

    Le groupe chinois gère le barrage des Trois Gorges, un projet de 22,5 milliards de dollars sur le fleuve Yangtsé. Il s'agit du plus grand barrage hydroélectrique du monde.

    La vente par le gouvernement portugais de sa participation dans EDP s'inscrit dans le cadre du plan de soutien de 78 milliards d'euros négocié en mai avec l'Union européenne et le Fonds monétaire international. Cet accord oblige le gouvernement à améliorer sa situation financière et à raviver l'économie nationale.

  • Douze églises à travers la Chine pour fêter Noël

    L'Église de l'Est (l'Église Saint-Joseph de Wangfujing)

     

    L'Église de l'Est (l'Église Saint-Joseph de Wangfujing)Beijing

     

    Parmi les onze églises de Pékin, six sont des églises catholiques et cinq sont des églises protestantes - et toutes préparent aujourd'hui allègrement le Jour de Noël.

    l'église a une superficie d'environ 10 000 mètres carrés. Elle est actuellement en cours de rénovation et les murs qui la protégeaient de la rue ont été supprimés. Plusieurs bancs ont été installés sur la place de l'église. L'église est un site culturel important qui mérite une visite même en dehors de Noël.

    Horaires des messes: en semaine à 6h00 et à 7h00; le samedi à 6h00 et à 7h00 ; le dimanche à 6h00, 7h00, à 8h00 et à 16h00(anglais); le jour de Noël à 6h00, à 7h00, à 8h00, à 10h00 et à 18h00(anglais).

     

    Adresse: 74 rue Wangfujing, Arrondissement de Dongcheng

     

    Tél: 010-65 24 06 34

    L'Église du Sud (Eglise Xuanwumen)

    L'Église du Sud (Eglise Xuanwumen)

    Située sur l'Avenue Xuanwumen, l'Église du Sud fut la première église catholique de Pékin. En raison de l'immense tableau de l'Immaculée Conception accroché au mur derrière la chaire, l'église est également appelée « la cathédrale de l'Immaculée Conception ». Par ailleurs, l'église est magnifiquement construite dans un style baroque, qui permet ainsi de profiter de la beauté de l'architecture.

     

    C'est également le siège du diocèse de la ville et de l'Association catholique patriotique.

     

    Horaires des messes : en semaine à 6h00 (latin), à 6h30 et à 7h15; le samedi à 18h30; le dimanche à 7h00, à 8h30, à 10h30 et à 13h00; le 24 décembre à 16h00 et à 18h00.

     

    Adresse : Jia 141 Xi Dajie Qianmen, Arrondissement de Xuanwu

     

    Tél : 010-66 02 24 58

    L'Église de l'Ouest (Église Xizhimen)


    L'Église de l'Ouest (Église Xizhimen)

    L'Eglise de l'Ouest, située sur le côté sud de la rue Xizhimen Nei, est l'église catholique la plus récente de Pékin et la seule à ne pas avoir été construite par des missionnaires. Construite en 1723, elle fut restaurée en 1912.

     

    Bien que l'église ne soit pas visible de la rue, elle suscite toujours autant de passion.

     

    Chaque année, pour le réveillon de Noël, les étudiants affluent vers l'église, non seulement pour la musique chorale, mais aussi pour admirer ses délicats piliers Collins et ses voûtes pointues gothiques intérieures, qui laissent aux visiteurs une impression de grandeur, d'élégance et de solennité.

     

    Horaires des messes : de 6h30 à 7h00 (toute la semaine).

     

    Adresse : 130 Xizhimennei Dajie, Arrondissement de Xicheng

     

    Tél: 010-66 53 76 29

    L'Église du Nord (Église Xishiku)

     

    L'église catholique la plus grande et la plus ornée de la ville se trouve à Xishiku, à l'intérieur de la porte ouest de la ville. Fondée au cours de la 14ème année du règne de l'empereur Guangxu de la dynastie Qing, elle s'appelait à l'origine « l'Eglise du Saint-Sauveur », et elle abrite actuellement le Bureau du cardinal évêque de Pékin.

     

    Horaires des messes: de lundi à samedi à 6h00 et à 7h00 ; le dimanche à 6h00, à 7h00, à 8h00, à 10h00 et à 18h00 ; le 24 décembre à 17h00, à 19h00 et à minuit.

     

    Adresse: 33 Avenue Xishiku Dajie, Arrondissement de Xicheng

     

    Tél: 010-66 17 51 98

    La cathédrale catholique Xikai, à Tianjin

     

    La cathédrale catholique Xikai est également surnommée Laoxikai (Xikai antique). Située au cœur du quartier commercial de Tianjin, elle est construite dans un style français. Il s'agit de la plus grande cathédrale catholique de Tianjin.

     

    Adresse : rue Binjiangdao, district Heping, Tianjin

    L'église catholique de Xujiahui, à Shanghai

    Cette église de style gothique fut construite en 1906. Elle possède un autel principal et 19 petits autels, ainsi que 64 colonnes de pierre de Jinshan sur lesquelles sont gravés des vers. C'est en ce lieu que siège l'actuel évêque du diocèse de Shanghai. L'église figure sur la liste du patrimoine culturel protégé par la municipalité, ainsi que sur celle des monuments historiques remarquables de Shanghai.

     

    Adresse : 158, Puxi Lu

     

    Tél. : 64412211

     

    L'église catholique de Shigulu, à Nanjing

     

    L'église catholique de Shigulu a été construite en 1870 par des prêtres français. Elle est la seule église de la ville construite selon le style romain.

    L'église catholique de Qingdao

    L'église de Nanguan, à Shenyang (nord-est de la Chine)

    L'église du Sacré-Cœur de Shishi

    L'église de Cizhong, dans le Yunnan

    L'église de Yanjing, la seule église catholique du Tibet

  • Aucun pays n'a le droit d'intervenir dans les affaires internes de la Chine

    Liu Weimin, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a déclaré vendredi qu'aucun pays n'a le droit d'intervenir dans les affaires internes et la souveraineté judiciaire de la Chine.

    Le porte-parole s'est ainsi exprimé lors d'une conférence de presse en réponse à un communiqué de l'Union européenne (UE) concernant un cas judiciaire en Chine.

     

    M. Liu a espéré également que la partie européenne procédera selon l'intérêt général des relations sino-européennes et contribuera davantage à promouvoir la confiance mutuelle et la coopération.

    D'après des rapports, le Haut représentant de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité Catherine Ashton a appelé le gouvernement chinois à libérer l'ancien avocat Gao Zhisheng et à rendre publique sa situation.

    La Chine a publié des informations concernant le cas de M. Gao, un ancien avocat condamné pour avoir tenté de renverser l'Etat. Il a été renvoyé en prison.

     

    Ashton-se-felicite-du-gouvernement-libanais.jpg

    La très contreversée Haut représentant de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité Catherine Ashton!!!

    Gao Zhisheng, un homme de 47 ans, a été condamné le 22 décembre 2006 à trois ans de prison et cinq ans de mise à l'épreuve, avec privation de ses droits politiques pendant un an.

    Un communiqué du premier Tribunal populaire de seconde instance de Beijing a indiqué qu'il avait gravement violé à plusieurs reprises les règles de sa libération conditionnelle, ce qui a amené le tribunal à révoquer cette dernière.

    M. Gao, qui possède un permis de résidence dans la ville d'Urumqi, dans le Xinjiang, fut avocat à Beijing avant sa condamnation.

    Gao Zhisheng avocat de l'immonde secte falun gong et de nombreux comploteurs à la solde d'Etats étrangers

     

    Il devrait purger sa peine de prison durant les trois prochaines années, ajoute le communiqué.