24/09/2011

Pas à pas pour le développement des droits de l'Homme en Chine

Un voyage de mille pas commence par un pas", a indiqué Pierre Bercis, président de l'organisation non-gouvernementale des Nouveaux droits de l'Homme (NDH) et membre de la Commission nationale consultative des droits de l'Homme, faisant référence au développement des droits de l'Homme en Chine.

Lors d'une interview exclusive récemment accordée à Xinhua (Chine Nouvelle), M. Bercis a souhaité que les droits de l'Homme se développent plus rapidement en Chine et que le pays se situe "dans la locomotive des droits de l'Homme".

Étant un grand pays avec une importante population, la Chine doit développer "pas à pas" les droits de l'Homme afin d'assurer une stabilité sociale, a suggéré M. Bercis lors du 4e Forum de Beijing sur les droits de l'Homme, qui se tient du 21 au 23 septembre.

Selon lui, la Chine peut profiter des nouvelles technologies, telles que l'internet et la télévision, pour faire progresser le développement des droits de l'Homme.

Pour le président de la NDH, chaque peuple doit décider de lui-même, pour lui-même et par lui-même, en fonction de ses traditions. "Notre seule exigence est l'application des droits énoncés dans la Déclaration des droits de l'Homme des Nations unies de 1948".

M. Bercis a indiqué que les droits de l'Homme représentaient "les frontières de la démocratie" et qu'il fallait maintenant "repousser ces frontières, les repousser plus loin".

Au cours du forum ayant pour thème "Traditions culturelles, valeurs et droits de l'Homme", M. Bercis a indiqué que les traditions culturelles sont une richesse qu'apporte chaque peuple à l'Humanité entière à tous points de vue, et sont à l'intelligence collective ce qu'est la biodiversité du monde animal et végétal depuis les origines. "Si l'on détruit ce pluralisme, on appauvrit la planète".

"Je souhaite pour la Chine et pour la Russie, qui sont des pays qui ont voulu le progrès, qu'elles soient partenaires, qu'elles prennent leur responsabilité" sur le plan de la diplomatie internationale, notamment au sein des Nations unies, a-t-il noté.

Cependant, pour aider les peuples des autres pays, "on ne doit plus, comme le font les Etats-Unis, tenter d'imposer par la force, par des guerres impérialistes, une vision uniforme, unique des droits de l'Homme", a ajouté M. Bercis.

17:56 Écrit par wang dans Actualité, Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chine, droits de l'homme, pierre bercis | |  Facebook | | |  Imprimer |

Écrire un commentaire