La Chine établit un nouveau record mondial dans la production de riz hybride

Yuan Longping, père du super riz hybride

La production d'un nouveau type de riz hybride, appelé "le super riz", a dépassé 900 kg par mu (1 mou = 0,067 hectare), établissant un nouveau record mondial.

Ce nouveau type de riz, DH2525 (Y two superior No.2) a généré une récolte de 926,6 kg par mu lors de sa plantation expérimentale dans le district de Longhui dans la province centrale du Hunan, a annoncé lundi l'Académie provinciale de l'agriculture lors d'un point de presse.

Une équipe d'experts du ministère de l'Agriculture a sélectionné au hasard dimanche trois des 18 parcelles de terre d'un champ expérimental d'une superficie de 107,9 mu et ont surveillé la récolte.

Le DH2525 a été développé par Yuan Longping, connu comme le "père du riz hybride", qui a commencé à développer le riz hybride dans les années 1960. Son équipe de recherche a atteint son objectif de production de 700 kg par mu en 1999 et de 800 kg en 2005, établissant à deux reprises des records mondiaux.

Grâce aux compétences de l'équipe de recherche acquises au cours des dernières décennies, les agriculteurs chinois devraient voir leur production globale augmenter de 300 milliards de kilogrammes.

120.JPG

Yuan Longping s'est consacré à la recherche de la culture des meilleurs riz dans les années 1960. Il était à cette époque enseignant à Anjiang dans la province du Hunan. Et c'est là qu'il est tombé sur un plant de riz extrêmement grand, qui avait à l'évidence des qualités absentes chez ses congénères.

Yuan Longping :"L'épi du riz était grand, et le grain était gros. Sa production était de 7 500 kilogrammes par hectare. C'était un rendement très élevé à cette époque. J'étais très content."

Il a conservé ce grand riz et l'a planté l'année suivante, mais il a obtenu une récolte irrégulière. Certains étaient grands, d'autres petits.
"J'étais déçu, mais tout à coup j'avais une autre idée. Le grand devait être un hybride naturel."

Cette idée a contribué à sa découverte en 1973. Il a réussi à développer une série de technologies pour produire du riz hybride, plaçant ainsi la Chine en tête de la production mondiale de riz.Et il a obtenu une récolte de 20% supérieure par unité qu'avec les plants ordinaires.C'est ainsi qu'il a été surnommé le père du riz hybride.

 

Les commentaires sont fermés.