14/07/2011

ConocoPhillips China appelé à suspendre ses opérations en raison de fuites sur ses plates-formes pétrolières

F201107130828152039813281.jpg

L'Administration d'Etat Océanique (AEO) de Chine a ordonné mercredi à la compagnie pétrolière ConocoPhillips China (COPC) de suspendre immédiatement ses opérations sur deux plates-formes du champ pétrolifère de Penglai dans la baie de Bohai suite aux deux marées noires, s'inquiétant des risques de nouvelles fuites.

 

Les mesures que la COPC avait prises, principalement temporaires et de redressement, n'ont pas suffi à éliminer complètement les risques, après les premières fuites détectées début juin sur les plates-formes B et C du champ pétrolifère de Penglai 19-3, a annoncé l'AEO dans un communiqué.

 

La situation concernant ces fuites sur le champ pétrolifère de Penglai 19-3, opéré par la COPC dans le cadre d'un arrangement avec la CNOOC, le plus grand producteur de pétrole en mer de Chine, n'est toujours pas entièrement sous contrôle, a indiqué l'administration.

 

Des rapports rendus récemment par des satellites de télédétection et les visites d'inspecteurs ont montré que du pétrole a continué à se déverser pendant plusieurs jours autour des plates-formes B et C du champ pétrolifère, selon l'AEO.

 

Les enquêtes ont également signalé qu'il y avait encore des ceintures d'huile présentes autour des deux plates-formes, ainsi que des signes indiquant que des fuites pouvaient réapparaître autour de la plate-forme B, a ajouté l'administration.

 

La COPC est tenue responsable de ces marées noires, qui ont gravement pollué une zone de 840 kilomètres carrés dans la baie de Bohai, selon l'AEO.

F201107130828137464715322.jpg

07:59 Écrit par wang dans Actualité, Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : chine, pollution, plateformes pétrolières, ecologie | |  Facebook | | |  Imprimer |

Commentaires

Encore une marée noire, vivement une alternative au pétrole.

Écrit par : Alerte Catastrophe | 22/07/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire