28/06/2011

Chine:décès du proviseur ange gardien des élèves lors du séisme du Sichuan

Alors que tant de personnes en Chine , méritent notre respect et admiration , la presse de propagande préfère glorifier des gens qui n'ont rien fait de positif pour le peuple chinois et qui travaillant pour des puissances étrangères occultes répandent de fausses rumeurs que s'empresse de relayer cette presse de propagande dans les mains de quelques magnats. Cette presse a pris le parti de nier la vérité . Et pourtant on ne peut que glorifier les dirigeants du PCC , Hu Jintao et Wen Jibao en tête, d'avoir su gérer le post-séisme après ce terrible tremblement de terre qui frappa le Sichuan en 2008. La manière dont ils ont fait face aux problèmes et menés à bien la reconstruction est un exemple pour le monde entier. Voyez le tsunami , Catherina, Haïti et récemment le Japon , aucun d'entre eux n'a pu faire face à la catastrophe comme les dirigeants chinois.

Voici l'histoire d'un véritable héro qui n'a fait rien d'autre que son devoir sans en chercher gloire ou argent.

Ye Zhiping, directeur de l'école secondaire Sangzao de la province du Sichuan dont aucun élève n'était mort ni n'avait été blessé lors du séisme du 12 mai 2008, est décédé d'une hémorragie cérébrale le 27 juin, à l'âge de 57 ans.

 

Quand le séisme a éclaté, les 2 200 élèves et une centaine de professeurs de l'école Sangzao ont évacué, comme ils y avaient été entraînés, tous les bâtiments scolaires, et sont arrivés sur le terrain de sports en 1 minute et 36 secondes. Ce jour-là, Ye Zhiping n'était pas à l'école. Quand il est revenu en hâte et a constaté que tous ses élèves étaient saufs, il en a pleuré d'émotion.

 

Le district de l'Anxian où se trouve l'école est limitrophe de Beichuan, le plus touché par le séisme. Les bâtiments à l'extérieur de l'école ont tous été détruits. Dans l'école, huit bâtiments scolaires se sont partiellement effondrés, mais aucun mort ou blessé n'a été relevé auprès des élèves et professeurs.

 

 

L'ancien siège de l'école Sangzao.

La sécurité des élèves est étroitement liée aux efforts du directeur. Dès son accession au poste de directeur, il a demandé qu'un cours sur la sécurité soit donné chaque semaine, et un exercice d'évacuation chaque semestre, sans aucune interruption. Un bâtiment scolaire, construit de 1983 à 1985 avec 200 000 yuans, était en mauvais état. Grâce aux efforts de M. Ye, ce bâtiment a pu être renforcé en trois ans avec 400 000 yuans. Lors du séisme, ce bâtiment ne s'est pas écroulé.

 

Ce temps de 1 minute et 36 secondes constitue le plus brillant moment de ses 57 ans, selon ses collègues.

 

« La protection de la vie des élèves a toujours été le point plus important, le devoir suprême et l'exigence la plus fondamentale, tant pour les directeurs que les professeurs », avait déclaré M. Ye.

 

« Sérieux et responsable » était son jugement envers lui-même.

La nouvelle école Sangzao.

 

11:28 Écrit par wang dans Actualité, Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chine, tremblement de terre, sichuan, seisme | |  Facebook | | |  Imprimer |

Écrire un commentaire