09/06/2011

Tibet : le chemin de fer chinois sur le toit du monde

Depuis la fondation de la République de Chine par le Dr Sun Yat-sun en 1911, un des rêves de la Chine a toujours été d'avoir un système de chemin de fer national reliant toutes les provinces de la nation.
 
 
Qinghai-Tibet Train
Comment pouvez-vous construire une voie ferrée à travers ces montagnes de la province la plus reculée de Chine, le Tibet?
La chaîne de montagnes de Kunlun.
 
Il y avait la montagne haute de 5171 mètres à monter, la vallée de 12 kilomètres de large à combler, des centaines de kilomètres de glace pérenne et la neige fondante qui ne pourrait jamais soutenir les voies et les trains. Comment percer un tunnel dans la roche à quelque -40C, ou poser des rails lorsque le moindre effort vous envoie au bout de l'exténuation vu le peu d'oxygène dans l'air.
 
 
 
Il y a un total de 550 km du pergélisol le long de la ligne ferroviaire. Le pergélisol est mou et humide en été, dur et impénétrable en hiver - un cauchemar pour tous les ingénieurs du chemins de fer.

La solution la plus viable est la construction de digues en pierre pour la fondation du chemin de fer. Dans certains endroits, les ingénieurs enterrent les tuyaux de ventilation dans le sol pour permettre à l'air froid de circuler sous le balastre.

En d'autres endroits, un tuyau appelé thermosiphon est coulé à 15 pieds dans le sol et remplis au fond avec de l'ammoniaque. L'ammoniac est un gaz à basse température, qui dégage une vapeur qui puise la chaleur dans le fond du tube et il propulse vers le haut.

La construction d'un pont sur le pergélisol est la solution qui a le moins d'impact sur la zone, mais elle est aussi la plus coûteuse. Par exemple, le pont de 11,7 km , Qingshuihe Bridge, est le plus long pont du monde construit sur le pergélisol.

Protection de l'environnement et de l'écosystème fragile:
 
 
La protection de l'environnement écologique a été une préoccupation essentielle dans la conception de ce projet. Plus de 350 millions de dollars ont été investis par les autorités chinoises dans la protection de l'environnement . Les itinéraires ont été sélectionnés afin de se tenir à l'écart des principaux habitats des animaux sauvages. Par exemple, l'itinéraire initial a été abandonné parce qu'il traversait les réserves de grues à cou noir. Alors que dans certains autres endroits comme la section de coupe à travers le Hohxil, Qumar et des réserves naturelles Soga, les planificateurs ont minimisé les perturbations dans les réserves naturelles de l'antilope du Tibet et l'âne sauvage par la construction de 25 passages pour les animaux sauvages en fonction de leurs habitudes de migration.

Toutes les voitures sont installés avec des toilettes écologiques, des réservoirs de dépôt des eaux usées et des installations de traitement des déchets pour protéger l'environnement le long de la route.
Aux fins de protection de l'environnement, tous les trains qui entrent dans la province chinoise du Tibet sont équipées de compacteurs à ordures et des toilettes à vide. Aucun déchet ne peut rester à la traîne après le passage des trains . Sur cette photo, vous pouvez voir un travailleur qui collecte des déchets de toilettes d'un train sur le chemin de fer Qinghai-Tibet en utilisant la technologie du vide chasse à la gare de Golmud.
 
Le chemin de fer Qinghai-Tibet s'étend sur 1.956 km de Xining, capitale de la province du Qinghai à Lhassa. Il a coûté environ 4.1 milliards de dollars et a été achevé en Juin 2006 soit avec un an d'avance sur le calendrier.
Les passagers ne souffrent pas du mal de l'altitude élevée, car les voitures sont toutes entièrement climatisées et sous pression comme un avion. Les masques à oxygène sont également disponibles dans les cabines de couchage ainsi que dans les couloirs et les toilettes de train si jamais nécessaire.

Les passagers ne souffrent pas mal de l'altitude élevée, car les voitures sont toutes entièrement climatisées et sous pression comme un avion. Les masques à oxygène sont également disponibles dans les cabines de couchage ainsi que dans les couloirs et les toilettes de train si jamais nécessaire.
Selon mon guide touristique local du Tibet quand j'étais à Lhassa, elle m'a dit que l'économie du Tibet n'a jamais été auto-suffisante pour donner à sa population une vie digne. Chaque année, le Tibet souffre d'un déficit budgétaire et donc pérenne .Sa prospérité repose en grande partie et en totalité sur le financement fédéral . Grâce à Beijing, le développement et la prospérité est enfin arrivé dans cette province reculée chinois. J'ai vu miles après miles de routes impressionnantes, autoroutes, ponts, voies ferrées et autres infrastructures de haut niveau.
En cliquant sur ce lien , vous jugerez de la beauté de cette belle région chinoise et aussi du courrage et de l'obstination de tout un peuple qui a contribué à cette réalistion unique au monde.

Qinghai-Tibet_Railway_000_(R).pps

Qinghai-Tibet_Railway_000_(R).pps

 

 

 

13:57 Écrit par wang dans Actualité, Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chemin de fer, chine, tibet, tibet libre, theocratie | |  Facebook | | |  Imprimer |

Écrire un commentaire