Les moines bouddhistes s'affrontent en calligraphie tibétaine

Un membre du jury offre une hada à un moine lauréat.

Un membre du jury offre une hada à un moine lauréat.

Pour célébrer le 60e anniversaire de la libération pacifique du Tibet, un concours de calligraphie tibétaine a eu lieu le 13 mai dans le monastère Drepung, le plus grand de l'école Gelug au Tibet. Le calligraphe renommé Laba Ciren de la Fédération des hommes de lettres et des artistes de la région autonome du Tibet a été invité en qualité de membre du jury. 24 des 121 œuvres candidates ont finalement été récompensées.

Un moine lauréat présente son œuvre calligraphique.

 

Les membres du jury et les moines admirent les œuvres calligraphiques.

 

Les membres du jury et les moines admirent les œuvres calligraphiques.

Les commentaires sont fermés.