20/04/2011

Chine : la bloggeuse Yu Juan succombe à un cancer du sein à 33 ans

La bloggeuse Yu Juan succombe à un cancer du sein à 33 ans mais n'en dites rien à la RTBF

Des étudiants et amis rendent hommage à Yu Juan dans une salle de deuil de l'Université Fudan mardi soir. Yu s'est éteinte hier matin à l'âge de trente-trois ans, après une lutte de dix-huit mois contre un cancer du sein. Elle s'était mise à publier en ligne son journal pour encourager les autres malades en phase terminale.
 
 
Cette histoire qui est un phénomène universel , n'est pas sans me rappeler le combat de l'ex-députée flamande Marie rose Morel qui par son blog émut toute la population flamande et une partie importante des francophones de Belgique. Ce qui n'eut pas l'heur de plaire à la télévision publique belge de langue française qui lors du reportage des funérailles de la jeune flamande sorti toute une logorrhée abjecte contre cette dame , ce qui choqua une grande partie de l'opinion publique belge.

Yu Juan, une jeune enseignante d'université qui bloggait sur son combat contre le cancer du sein, s'est éteinte hier matin après avoir ému des millions de personnes par ses messages. Elle avait trente-trois ans.

Ses collègues, étudiants et plusieurs milliers d'internautes lui ont rendu hommage, et beaucoup ont prévu d'assister à ses funérailles samedi. Yu écrivait un blog plein d'humour noir sur ses échecs et triomphes quotidiens depuis qu'elle avait été diagnostiquée avec un cancer du sein avancé fin 2009.

Plus de 3,6 millions de personnes ont lu son blog. « Elle est célèbre et beaucoup de gens sont venus lui rendre visite », affirme son voisin M. Ji. « Nombre d'entre eux ont frappé à ma porte par erreur ».

En plus de 70 messages, elle a su redonner espoir à d'autres malades et rappelé à ceux en bonne santé de maintenir de bonnes habitudes de vie. Ses écrits seront publiés dans un livre en juin. L'annonce de la publication avait été faite avant sa mort et de nombreux fans avaient déjà commandé des copies pour leurs amis et membres de famille. Malheureusement, Yu ne pourra jamais voir le livre.

Ses admirateurs ont été invités à participer à une campagne caritative consistant à planter des arbres dans sa province natale du Shandong, son dernier souhait. Ses amis ont annoncé son décès hier sur son blog, en commençant par un poème : « Peu importe la distance du vol, on doit se poser. Peu importe la durée du voyage, on doit rentrer chez soi ».

Le dernier message de Yu a été posté le 6 avril en célébration de son trente-troisième anniversaire. Elle a perdu connaissance lundi soir et est décédée à environ trois heures hier matin, entourée de sa famille. « Elle est partie de manière paisible », a déclaré son beau-frère Luo.

Yu était fille unique et la famille de son mari a promis de prendre soin de ses parents et de son fils de trois ans. « Nous avons dit à Tudou (le surnom de son fils) que sa mère s'était endormie. Nous ne savons pas s'il comprend déjà », a expliqué Luo.

Dans une interview au Shanghai Daily, Yu avait confié qu'elle continuait à écrire pour encourager les autres malades en phase terminale et pour aider les gens à réaliser qu'ils doivent mieux prendre soin d'eux-mêmes.

Elle était titulaire d'un doctorat en économie de l'Université Fudan. Elle avait étudié à l'Université d'Oslo, en Norvège, avant d'obtenir un poste à Fudan.

Le cancer du sein est de loin la principale cause de décès par cancer des femmes en Chine. À Shanghai, 69 personnes sur 100 000 souffrent d'un cancer du sein ; le taux de mortalité est de 16 sur 100 000.

En comparaison, dans les années 1970, 20 personnes sur 100 000 souffraient d'un cancer du sein, dont neuf personnes mourraient.

En hommage à la mère de mes enfants trop tôt disparue.

22:40 Écrit par wang dans Actualité, Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : chine, blog, cancer, microblog de chine | |  Facebook | | |  Imprimer |

Commentaires

bonjour je t’ envoie du soleil et +29, passe un très bon jeudi bises
rené
pour info pour les nouveau qui passe sur le blog :
en bas de chaque page, il y a un ICI pour aller sur l’autre blog

Écrit par : rené | 21/04/2011

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire