• 胡锦涛主席发表2011年新年贺辞 Message de Nouvel An du Président Chinois en vidéo

    V

  • Message de Nouvel an du président Hu Jintao

     

    Mesdames, Messieurs, Camarades et Amis,

    La cloche du Nouvel an va sonner. Elle marquera l'avènement de cette nouvelle année 2011. Lors de ce moment merveilleux de dire au revoir à l'année passée et d'accueillir la nouvelle, je me réjouis d'adresser mes voeux de Nouvel an, à travers Radio Chine internationale, la Radio Nationale de Chine et la CCTV, à notre peuple multiethnique, à nos compatriotes des Régions administratives spéciales de Hong Kong et de Macao, à nos compatriotes de Taïwan, aux ressortissants chinois et aux amis des divers pays du monde !

    L'année 2010 aura été une année peu commune pour le peuple chinois. Face aux changements, complexes, qui ont eu lieu à l'intérieur comme à l'extérieur du pays, le peuple chinois, uni, a continué à aller de l'avant. Il a réussi à organiser l'Exposition universelle de Shanghai et les Jeux asiatiques de Guangzhou. Il a vaincu les difficultés entraînées par de graves catastrophes naturelles, comme le violent tremblement de terre de Yushu, dans la province du Qinghai, ou encore la coulée de boue exceptionnelle de Zhouqu, dans la province du Gansu. Il a maintenu un développement économique stable et relativement rapide. Il a travaillé à élever le niveau et la qualité de vie de la population, en réalisant avec succès les objectifs et tâches définis dans le 11e plan quinquennal. Il a travaillé à élever la force économique et la puissance du pays.

    La Chine a intensifié ses coopérations amicales avec tous les pays du monde, participé à la coopération internationale pour affronter la crise financière internationale, les changements climatiques et les problèmes de sécurité nucléaire en y jouant un rôle constructif. Elle a offert de nouvelles contributions à la promotion de la paix et du développment mondial.

    Je saisis cette occasion pour, au nom du gouvernement et du peuple chinois, exprimer mes sincères remerciements aux gouvernements et aux peuples pour nous avoir accordé de puissants soutiens dans tous les domaines depuis le début de cette année !

    2011 sera la première année du 12e plan quinquennal. Durant cette nouvelle année, nous continuerons à porter haut levé l'étendard du socialisme à la chinoise, et à la lumière de la théorie de Deng Xiaping et de l'importante idée de la « triple représentativité », nous traduirons en actes, de manière approfondie, le concept de développement scientifique. Nous mettrons l'accent sur le développement scientifique, promouvrons la transformation accélérée du mode de développement, appliquerons une politique financière active et une politique monétaire prudente, accélérerons le réajustement structurel économique, oeuvrerons à assurer et à améliorer les conditions de vie de la population, approfondirons sans cesse la réforme et l'ouverture vers l'extérieur, maintiendrons un développement économique stable et relativement rapide et préserverons l'harmonie et la stabilité sociales. Nous continuerons d'adhérer aux principes « un pays, deux systèmes », « l'administration des affaires de Hong Kong par les Hongkongais » et « l'administration des affaires de Macao par les Macanéens », ainsi qu'à celui de haut dégré d'autonomie. Nous nous appuierons sur nos compatriotes de Hong Kong et de Macao pour préserver la prospérité et la stabilité durables de ces deux régions. Nous nous en tiendrons au principe « la réunification pacifique ; un pays, deux systèmes », continuerons à renforcer les échanges et les coopérations inter-détroit sans nous dérober, dans la moindre mesure, du thème du développement pacifique des relations entre les deux rives du détroit, et ce dans l'intérêt des compatriotes des deux rives.

    Le monde d'aujourd'hui voit s'approfondir la multipolarisation et la mondialisation, et des innovations scientifiques permettent de nouveaux progrès. En revanche, la relance économique mondiale s'avère encore et toujours difficile, les problèmes planétaires comme les changements climatiques, la sécurité des ressources énergétiques, des céréales et de la santé publique se posent avec acuité ; les questions régionales comme internationales qui sont au centre des préoccupations de la communauté internationale se succèdent. La paix et le développement mondial font face à des opportunités et des défis sans précédent. Renforcer la coopération internationale et travailler la main dans la main pour contrer les sérieux défis auxquels fait face l'humanité répond aux intérêts communs des peuples de tous les pays du monde. Par la présente occasion, je voudrais réaffirmer que la Chine continuera à porter haut levé l'étendard de la paix, du développement et de la coopération, persistera dans la politique d'indépendance et d'autonomie et la politique diplomatique pacifique, s'engagera inébranlablement dans la voie de la paix et du développement, appliquera toujours, comme par le passé, une stratégie d'ouverture vers l'extérieur et de « gagnant-gagnant », développera les échanges amicaux et la coopération réciproquement avantageuse avec tous les pays du monde sur la base des cinq principes de la co-existence pacifique. Et elle participera activement à la coopération internationale sur les grands dossiers mondiaux et poursuivra ses efforts, de concert avec les peuples de tous les pays visant à construire un monde harmonieux caracrérisé par une paix durable et une prospérité commune.

    En ce moment même, sur notre planète, nombreux sont les gens qui sont en proie aux souffrances de la guerre, de la pauvreté, des maladies et des calamités naturelles. Le peuple chinois éprouve une profonde sympathie à l'égard de tous ceux qui sont dans une situation malheureuse et souhaite sincèrement qu'ils puissent s'en sortir au plus vite. Le peuple chinois les aidera dans la mesure du possible, tout comme il l'avait fait dans le passé. Je suis convaicu que grâce aux efforts des peuples de tous les pays du monde, la perspective du développement mondial sera prometteuse, et le bien-être des peuples du monde ne cessera de s'accroître.

    Pour terminer, je tiens à exprimer, depuis Beijing, mes voeux de bonheur à vous tous pour la nouvelle année !

  • Moisson de succès de la Chine à l'UNESCO

    2010 a vu la Chine récolter une moisson de reconnaissances au Patrimoine Mondial de l'UNESCO. Du naturel au culturel, du tangible à l'intangible, le succès de la Chine montre que la communauté internationale reconnaît l'amélioration de l'Empire du Milieu dans la gestion de son patrimoine. Récapitulons avec A Hei les domaines nouvellement reconnus par la prestigieuse institution de l'UNESCO.

    Le Temple Shaolin, vieux de 1500 ans, berceau du kungfu chinois et du zen bouddhiste, a été ajouté en juillet à la liste du Patrimoine Mondial comme un site culturel.

    Le Temple Shaolin est connu pour sa beauté et pour être le lieu de naissance de l'une des plus vieilles formes d'art martial. Pendant plusieurs siècles, son architecture ancienne a attiré l'attention du monde entier sur les arts martiaux et la philosophie de la Chine.

    Le Temple Shaolin n'est qu'un des onze sites historiques anciens de Dengfeng, dans le Henan, une province dans le centre de la Chine, à avoir été ajouté dans cette liste.

    Egalement connue sous le nom de "Centre du Paradis et de la Terre", cette série de monuments est un témoignage kaléidoscopique de l'histoire de l'Empire du Milieu et de ses succès scientifiques, religieux et culturels.
    Après ce succès, début août, les terres de Danxia ont été ajouté à la prestigieuse liste de l'Unesco. Danxia est composé de 6 zones, qui présentent des caractéristiques géomorphologiques extraordinaires dans le sud-est de la Chine.

    Danxia consiste en un lit rouge et des pics abruptes. Ce paysage incroyable et rude a permis de conserver une forêt sub-tropicale, ainsi que de nombreuses espèces florales ou de la faune.

    Avec Danxia, le nombre de sites chinois faisant partie du patrimoine mondial s'élève à 40, dont 29 sont culturels, 7 naturels et 4 à la fois naturels et culturels.

    C'est depuis le 5ème sommet du Comité Intergouvernemental pour la Sauvegarde du Patrimoine Culturel Intangible qui a eu lieu à la mi-novembre que l'Opéra de Pékin fait partie de la liste représentative du Patrimoine Culturel Intangible dressée par l'Unesco.

    Sans doute, c'est l'opéra, parmi les 300 existants, qui est le plus connu et qui a eu le plus d'influence. L'Opéra de Pékin synthétise la danse, le chant, le théâtre, le mime, les arts martiaux et la poésie... bref un mélange qui représente la culture chinoise.

    Depuis sa naissance au milieu du 19ème siècle dans la cour impérial, l'Opéra de Pékin est devenu de facto l'opéra national, apprécié par tous.

    Le monde reconnaît les apports de la médecine traditionnelle chinoise, MTC. L'acupuncture et la moxibustion ont également remporté le droit si prestigieux d'être reconnu par le tampon de l'Unesco.

    La MTC est constituée par le système médical chinois basé sur la balance et l'harmonie du corps. La MTC comprend également le régime, la thérapie grâce à des herbes ou à une nutrition particulière, des exercices physiques et le massage thérapeutique.

    Trois autres éléments phares de la culture chinoise font aussi désormais partie de la liste du Patrimoine Intangible Culturel qui Nécessite une Protection Urgente.

    L'allégresse de voir ces merveilles enfin reconnues ne devrait pas faire oublier qu'il ne s'agit là que d'une première étape. Car l'étape ultime est de mieux protéger ce patrimoine et de le transmettre aux générations futures sans dommage.

    Les gens ne devraient pas monopoliser les patrimoines culturels à leur guise. Les générations futures ont aussi le droit de jouir de ce patrimoine afin d'apprendre de leurs ancêtres.

  • MARE DE LA PROPAGANDE

    La Chine compte 450 millions d'internautes

     

     

    Le nombre total d'internautes en Chine a atteint 450 millions fin novembre, soit une hausse de 20,3% en glissement annuel, a déclaré jeudi à Beijing Wang Chen, le directeur du bureau de l'Information du Conseil des Affaires d'Etat (le gouvernement chinois).

    Environ 33,9% de la population chinoise est en ligne, un taux supérieur à la moyenne mondiale (30%), a précisé Wang lors d'une conférence de presse.

    La Chine connaît une croissance rapide de la popularité d'Internet depuis 1994, année où elle a été connectée à Internet, a indiqué Wang, avant d'ajouter que la Chine représente la plus grande population en ligne au monde.

    Le nombre d'internautes chinois a atteint 420 millions à la fin juin, selon le Centre d'information du réseau Internet de Chine.

    Taux de pénétration d'internet par province

    Wang a fait l'éloge du rôle d'Internet dans le développement de la Chine avant d'admettre cependant que la Chine -comme le reste du monde- était hantée par la pornographie sur Internet, le piratage informatique, les virus informatiques et la fraude en ligne.

    La Chine améliorera ses politiques pour faciliter le développement d'Internet, ainsi sa supervision dans ce domaine, a ajouté Wang.

    De grands efforts seront déployés pour combattre la cybercriminalité, sauvegarder la sécurité en ligne, protéger les droits légitimes des citoyens chinois, et créer un marché juste et compétitif pour l'industrie Internet de Chine, a-t-il poursuivi.

    Wang a affirmé que la Chine souhaitait travailler avec d'autres pays afin de sauvegarder la sécurité en ligne et de promouvoir le développement et la supervision d'Internet.

    Belga chantre de la propagande

    Reprenant cet article , l"agence Belga n'a pu s'empêcher de fustiger la Chine avec les sempiternels commentaires anti-chinois , et de rappeler la censure et les sois-disants dissidents brimés.

    Hors , il en va tout autrement , Internet est devenu, pour les Chinois, une plate forme de plus en plus importante d'expression de leurs opinions sur les politiques du gouvernement et les problèmes sociaux .Les citoyens chinois y ont libre court pour exprimer leurs opinions . Il suffit de lire le blog de Han Han .Internet  satisfait la demande des citoyens chinois en informations, enrichi leurs vies et leur a ouvert un canal pratique pour exprimer leurs idées, observer et participer aux affaires de l'Etat .

    HAN HAN

    En Chine, il est devenu monnaie courante pour les gouvernements locaux de solliciter l'avis de leurs administrés avant de diffuser publiquement des mesures importantes. Parfois, un message posté en ligne, représentatif de l'opinion du public, peut attirer l'attention des décideurs politiques, qui alors lui répondront et même élaboreront une nouvelle mesure en se basant sur elle.

     

     

     

  • Chine : un village reçoit des compensations records pour des attaques d'éléphants sauvages

    KUNMING, 29 décembre (Xinhua) -- Un village dans la province du Yunnan (sud-ouest) a reçu mardi des compensations records pour des attaques d'éléphants sauvages cette année.

    Le village Kelian, de 700 villageois, de la préfecture autonome dai du Xishuangbanna, et qui se trouve dans la réserve naturelle nationale du Xishuangbanna, a reçu 960 000 yuans (environ 144 960 dollars) pour pallier les dégats de 26 "visites" d'éléphants en 2010, a déclaré la réserve naturelle.

    25088_1312749989771_1561310001_784410_4188464_n.jpg

    Il s'agit de la plus grande compensation versée en 2010 parmi les villages alentours pour des attaques d'éléphants, qui provoquent souvent la destruction des récoltes.

    "Les éléphants sauvages ont détruit 61 mu (40 667 mètres carrés) de ma récolte de maïs. Mais grâce aux indemnités, nous pouvons gagner notre vie en augmentant le nombre du bétail. Nous n'avons plus besoin de compter seulement sur la récolte de maïs", a indiqué un villageois surnommé Ye, qui a reçu 18 000 yuans de compensation.

    Il n'est pas rare que des animaux sauvages perturbent la vie des habitants de la région. En plus des pertes économiques, ces attaques ont parfois provoqué des pertes humaines.

    En novembre, un paysan de 67 ans a été tué alors qu'il récoltait des piments dans la montagne. Les blessures et les empreintes laissées suggèrent une attaque d'éléphant.

    Sous protection du gouvernement, le nombre d'éléphants sauvages dans la forêt tropicale du Xishuangbanna a considérablement augmenté, pour atteindre les 250, dont 90% sont des éléphants sauvages chinois.

    Sur les 20 dernières années, les éléphants ont attaqué plus de 140 personnes et détruit 50 000 tonnes de céréales, a indiqué le bureau forestier local.

    Wild Elephants Valley in Xishuangbanna city

    Le gouvernement local verse des indemnités, pouvant totaliser les 3 à 10 millions de yuans par an, pour ces attaques d'éléphants.

    En novembre 2009, le gouvernement provincial a signé un contrat avec la China Pacific Insurance Co., permettant à la compagnie d'assurance privée de couvrir une partie des pertes des villageois.

    Selon ce contrat, allant du 1er janvier au 31 décembre 2010, la compagnie va payer au total 30 millions de yuans de compensation pour les attaques d'éléphants sauvages.

     

  • Chine : neuf mots clés mettant l'accent sur la vie de la population en 2010(3)

    (suite et fin)

     

    encombrement de la circulation 
    8e mot clé : encombrement de la circulation
    L'encombrement de la circulation devient un casse-tête pour de plus en plus de citadins. Le problème est grave, notamment dans les grandes villes comme Beijing, Shanghai et Guangzhou. Pour décongestionner la circulation, les différentes régions sont en train d'étudier des mesures. Le 23 décembre, Beijing a publié de nouvelles mesures de lutte contre la congestion du trafic.
     



    l'accroissement de la production céréalière pendant sept ans d'affilée 
    9e mot clé : l'accroissement de la production céréalière pendant sept ans d'affilée
    En 2010, la production céréalière a réalisé une septième augmentation consécutive, pour atteindre 5 464 kg, un nouveau record. Les bonnes récoltes de céréales contribuent non seulement à l'augmentation des revenus des agriculteurs, mais aussi à la stabilisation du niveau général des prix.



  • Chine : neuf mots clés mettant l'accent sur la vie de la population en 2010(2)

    (suite)

    les difficultés d'inscription au jardin d'enfants

    4e mot clé : les difficultés d'inscription au jardin d'enfants
    En 2010, de nombreux parents ont éprouvé le sens de cette expression. Actuellement, des difficultés d'inscription dans les jardins d'enfants commencent à se manifester dans des régions urbaines et rurales. L'éducation préscolaire est confrontée au goulot d'étranglement d'une grave pénurie de ressources.
    Le « Plan national à long et moyen terme de la réforme et du développement de l'éducation 2010-2020 », publié en juillet dernier, a précisé le développement vigoureux de l'éducation préscolaire. Des mesures ont été étudiées et adoptées lors de la réunion régulière du Conseil des affaires d'État, tenue en novembre dernier. Récemment, le Conseil des affaires d'État a publié les « Avis sur le développement actuel de l'éducation préscolaire ».
     



    Augmentation des taux d'intérêt

     
    5e mot clé : l'augmentation des taux d'intérêt
    Le 19 octobre 2010, la Banque populaire de Chine a annoncé l'augmentation des taux d'intérêt. Cette mesure a un impact différent selon les habitants. Ceux qui ont placé leur argent à la banque ont bénéficié d'un taux d'intérêt réellement « positif », mais ceux qui ont une hypothèque ou un prêt automobile assument une charge plus lourde.



    réforme médicale

    6e mot clé : réforme médicale
    L'application de la réforme pilote des hôpitaux publics a commencé en 2010 dans seize villes chinoises. Elle est considérée comme la tâche la plus complexe et difficile de la réforme médicale.
     



    pension de retraite 

    7e mot clé : pension de retraite
    Lors de la réunion régulière du Conseil des affaires d'État, le 22 décembre, il a été décidé d'augmenter de 10 % la pension de base des retraités des entreprises. Il s'agit de la septième augmentation depuis 2005. Les habitants bénéficient ainsi d'un avantage réel.



  • EXCLUSIVITE : interview de Justine Henin en Chine , par un journaliste chinois

    Ancien n ° 1 mondial et sept fois gagnante du Grand Chelem : Justine Henin a encore des rêves d'un autre titre majeur, Yu Yilei  a  rencontré la championne  belge à l'Hôtel Renaissance de Beijing Capital.

    Henin's fire still burns

    Le septuple vainqueur du Grand Chelem la Belge Justine Henin répond aux questions lors de son interview à China Daily à l'Hôtel Renaissance Beijing Capital mardi. [Photo par Xin Guan / China Daily]

     

     

    Ancien n ° 1 mondiale Justine Henin a admis qu'elle avait eu du mal à faire face aux exigences de la WTA après son retour plus tôt cette année après une retraite de 19 mois. Dans une interview exclusive avec China Daily à l'Hôtel Renaissance Beijing Capital cette semaine, Henin a admis qu'elle n'était pas entièrement prête pour la tournée exigeante physiquement après seulement une brève introduction lors de son retour en Janvier.

    Bien que Henin, sept fois gagnante du Grand Chelem, ait connu un bon départ lors de son retour en atteignant la finale des deux premiers tournois, auxquels elle a participé, y compris l'Open d'Australie, en concurrence régulièrement avec le niveau de l'élite de ce sport , il s'est avéré être trop courte physiquemen.

    Au cours de sa rencontre du quatrième tour avec sa compatriote Belge Kim Clijsters à Wimbledon en Juillet, Henin s'est blessée au coude droit quand elle a glissé sur le cour. Elle a  perdu en trois sets. D'autres examens ont révélé une déchirure partielle du ligament dans son coude, l'obligeant  à mettre fin à sa saison prématurément.

    «Il est intéressant de noter que j'ai eu un très bon départ,ce que je n'avais pas réussi à faire auparavant. Mais après la pratique du tennis depuis 14 ans il était physiquement très dur pour moi de revenir. Je travaille dans le but de revenir lentement vers le haut»,  a dit Henin avec un sourire.

    "Je n'ai jamais été à 100 pour cent cette année. Je n'étais pas encore prête à jouer à ce niveau. Et avec la blessure au coude que j'ai reçu à Wimbledon, c' est devenu encore plus difficile."

    La blessure était plus grave que prévu et Henin a dû reporter son retour jusqu'à la semaine dernière quand elle a joué un match d'exhibition avec Clijsters dans son pays d'origine.

    «C'était un été difficile. Je me suis blessée coude, déchiré mon ligament et j'ai pensé que c'était peut-être fini pour moi.

     

     Justine Henin à Beijing , décembre 2010

    "Maintenant, le ligament est de mieux en mieux, mais je dois faire beaucoup de travail sur mon coude et mes muscles. Je dois faire confiance à mon coude à nouveau. Il a vécu beaucoup de choses et il doit être fort. Il faudra plusieurs mois pour être 100 pour cent. "

    Malgré ces difficultés, Henin estime qu'elle est sur la bonne voie et a une bonne chance de retrouver sa place d'antan dans le jeu.

    «Étape par étape, je me dirige dans la bonne direction, pour me donner  confiance, dit-elle. «J'ai travaillé très dur. Si mon coude continue de s'améliorer dans les prochaines semaines ou quelques mois, je crois avoir de bonnes perspectives pour l'avenir."

    "Il est trop tôt après une blessure à parler de mes ambitions. Si je suis physiquement très bien, j'espère que je peux gagner un autre tournoi du Grand Chelem."

    Lorsqu'on leur a demandé si elle préférerait gagner la couronne de Wimbledon, le seul titre du Grand Chelem,qu elle n'a pas gagné, la deux fois finaliste  et demi-finaliste à trois reprises a été évasive.

    "Wimbledon ou à un autre tournoi du Grand Chelem. Mais Wimbledon serait fantastique."

    Henin a dit que la qualité du jeu sur le circuit n'avait pas beaucoup changé au cours de sa retraite. C'est effectivement ce qui lui a permis de trouver ses marques en un court laps de temps. Elle a gravi les échelons au  n ° 12 en six mois et se affichait un remarquable 32-8 fic victoires-défaites cette saison. Avant Wimbledon, elle avait remporté deux titres - le Porsche Tennis Grand Prix à Stuttgart et à l'Open de l'UNICEF aux Pays-Bas.

    "Je ne pense pas que beaucoup de choses ont changé, dit-elle. "Personne n'est vraiment dominant  dans la tournée. ."

    Pourtant, Henin a reconnu la puissance de la nouvelle génération, comme  Caroline Wozniacki du Danemark, nouveau n ° 1 au monde .

    "Elle est très talentueuse. Elle trouble beaucoup de joueurs. Je suis sûr que de nouveaux acteurs apparaîtront dans les prochaines années."

    Henin a aussi dit qu'elle serait sans doute capable de jouer encore quatre ans au plus.

    "Je ne suis pas une machine.  dit-elle. «Je suis près de la fin de ma carrière Pour avoir du plaisir -.. Que c'est la chose la plus importante en restant compétitif à ce niveau"

    Henin a également les yeux sur un les Jeux Olympiques, à Londres en 2012. Elle a remporté la médaille d'or en simple aux Jeux d'Athènes en 2004.

    "Mon but est de jouer à Londres, dit-elle. "Gagner la médaille d'or à Athènes a été l'un des meilleurs moments de ma carrière.

    «Au Jeux Olympiques , vous jouez pour votre pays et vous ne vous sentez pas seul sur le court."

    Henin a quitté Beijing mercredi pour l'île tropicale de Hainan pour la formation de deux semaines avant la Coupe Hopman, à Perth, en Australie, qui débute le jour de l'An.

    En Février, Henin et son entraîneur de longue date Carlos Rodriguez a ouvert une succursale de sa "6ème Sens Académie de tennis à Pékin de Potter's Wheel Centre International de Tennis. Henin a visité  la capitale cette semaine pour voir sa nouvelle académie en Chine et termine sa préparation sur chinoise de Hainan où il fait plus de 25 degrés tous les jours.

     

     

     

     

     

  • Chine : neuf mots clés mettant l'accent sur la vie de la population en 2010 (1)

    Chine : neuf mots clés mettant l'accent sur la vie de la population en 2010

    1er mot clé : les prix
    Les prix sont sans aucun doute le sujet le plus préoccupant pour les habitants en 2010. Ces derniers mois, les prix de l'ail, du gingembre, du sucre et de l'huile ont à tour de rôle connu une forte augmentation.
    La hausse des prix a été particulièrement forte en 2010. Selon les statistiques publiées le 11 décembre par le Bureau national des Statistiques, l'indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 5,1 % par rapport à la même période de l'année dernière, créant un nouveau record depuis vingt-huit mois. Les prix des aliments ont contribué à hauteur de 74 % à l'augmentation de l'IPC, et ceux des logements, à hauteur de 18 %. Selon une enquête effectuée au quatrième trimestre par la Banque populaire de Chine auprès des épargnants, 73,9 % de ceux-ci pensaient que les prix étaient très « hauts et inabordables ».
    La stabilisation du niveau général des prix a été l'une des priorités, tant lors de la réunion régulière du Conseil des affaires d'État, tenue en novembre dernier, que durant la conférence centrale sur l'économie qui s'est clôturée récemment. Avec une série de mesures de contrôle, le public s'attend à ce que la tendance inflationniste puisse être efficacement enrayée.


    Le 11 décembre, un employé aide un client à choisir des légumes dans un supermarché de Beijing.

     

    2e mot clé : répartition des revenus
    L'expression « répartition des revenus » a été plusieurs fois évoquée dans des documents importants de 2010. Ceux-ci sont le Rapport d'activité du gouvernement, présenté lors des « deux sessions » de 2010, l'Avis sur l'approfondissement de la réforme du système économique 2010, les Propositions du XIIe Plan quinquennal, ainsi que la conférence centrale sur l'économie.


    répartition des revenus

    3e mot clé : logements sociaux
    Woju (vie d'escargot) et Yizu (population de fourmis) étaient des termes découlant des prix immobiliers très élevés en 2009, tandis que Baozhangfang (logements sociaux) est devenu un mot clé du secteur immobilier en 2010, parce que la construction des logements sociaux est une priorité qui a été soulignée à maintes reprises dans la politique de contrôle de l'immobilier.
    La construction des logements sociaux a été accélérée tous azimuts en 2010. Cinq millions de logements sociaux ont été mis en chantier, la proportion des terrains destinés à la construction des logements sociaux a augmenté sans cesse, et plus de crédit leur a été affecté.
    Selon le ministère du Logement et de la Construction urbaine et rurale, dix millions de logements sociaux seront mis en chantier en 2011. L'accélération de la construction de logements sociaux montre qu'on cherche un remède s'appuyant à la fois sur le marché et sur la politique sociale concernant les mesures de contrôle de l'immobilier.


    logements sociaux

    (à suivre)

  • TIBET LIBRE ET TIBETAINS HEUREUX

    Tibet : croissance à deux chiffres du PBI pour la 18e année consécutive

    La région autonome du Tibet (sud-ouest) a enregistré une croissance à deux chiffres de son Produit intérieur brut (PIB) pendant 18 années consécutives. Ainsi, le taux de croissance pour l'année 2010 est estimé à 12,2% en glissement annuel, a déclaré le président du gouvernement régional.

    Le Tibet a maintenu cette année une croissance économique stable, avec un PIB annuel estimé à 50,6 milliards de yuans (7,6 milliards de dollars), a précisé Padma Choling lors d'une conférence de travail économique annuelle qui s'est ouverte jeudi dans la préfecture Nyingchi.

    Il a attribué la cause de cette croissance aux industries secondaire et tertiaire en pleine expansion, qui ont affiché des croissances annuelles respectives de 14,8% et de 12,6%.

    Le commerce extérieur et le tourisme ont contribué au développement économique régional, a-t-il poursuivi.

     

     



    Le Tibet a enregistré 580 millions de dollars de commerce extérieur durant les dix premiers mois de l'année, soit une augmentation de 83,7% par rapport à la même période l'année dernière, selon les dernières données disponibles dans le bureau régional des douanes.

    Les chiffres venant du bureau local du tourisme montrent que le Tibet devrait accueillir 6,82 millions de touristes cette année, soit une hausse de 21,6% en base annuelle. Les recettes dans le secteur touristique ont totalisé au moins 6,93 milliards de yuans, en progression de 32,8% par rapport à l'année dernière.

    Grâce au développement économique, le revenu net par paysan et éleveur tibétain devrait selon les estimations atteindre 3 990 yuans, soit une hausse de 13% en glissement annuel.

    La forte croissance du Tibet devrait très probablement se poursuivre en 2011, avec une croissance probable de 12% du PIB et de 13% du revenu par habitant, a fait savoir Zhang Qingli, le secrétaire du Comité du Parti communiste chinois pour la région autonome du Tibet.