24/09/2010

LE PREMIER MINISTRE CHINOIS PLAIDE POUR LA COOPERATION AVEC LES USA

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao rencontre le président américain Barack Obama
 

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao a rencontré le président américain Barack Obama jeudi à New York pour discuter des relations bilatérales, des questions régionales et internationales.

La rencontre s'ajoutera au nombre croissant des contacts bilatéraux entre les dirigeants américains et chinois depuis l'accession de Barack Obama à la présidence en 2009.

Au début de la rencontre, Wen a tenu à indiquer que la relation entre la Chine et les Etats-Unis a progressé au delà de la sphère bilatérale et a désormais un impact majeur sur le monde.

Les intérêts communs des deux pays dépassent de loin leurs divergences, a souligné M. Wen.

Quoiqu'il existe des contradictions et divergences entre la Chine et les Etats-Unis, les problèmes peuvent bien se résoudre par le dialogue et la coopération, a affirmé le Premier ministre.M. Wen a du faire face aux accusations américaines, citant la politique monétaire chinoise d'avoir causé la perte de millions d'emplois aux Etats-Unis, Une loi a été proposée au congrès qui permettra de prendre des mesures pour protéger l'économie américaine d'un trop gros déficit commercial avec la Chine.
"Il est temps pour le congrès de passer une loi qui donnera à l'administration du poids dans les négociations bilatérales et multilatérales avec le gouvernement chinois", a déclaré la porte parole de la chambre des représentants, Nancy Pelosi, dans un communiqué. Nancy Pelosi , grande amie de dalai lama n'a jamais aché son hostilité à la Chine.

Cependant, face à ces menaces, et à cette loi qui pourrait être adoptée rapidement, le premier ministre Wen Jiabao est resté campé sur sa position.

"Les raisons d'une appréciation majeure du Renminbi n'existent pas", a-t-il martelé, ajoutant que l'appréciation du yuan ne ferait pas revenir les emplois aux Etats-Unis, mais qu'ils créerait en revanche beaucoup de faillites chez les exportateurs chinois.

"Nos intérêts communs pèsent bien plus que nos différences", a ajouté Wen Jiabao, qui a dressé avec le président américain la liste des "bonnes coopérations" entre les deux pays, à savoir notamment la lutte contre la crise financière et le réchauffement climatique.

W020080928320928369044.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"La Chine continuera  à augmenter ses importations en provenance des Etats-Unis. Entre temps, l'Amérique devrait reconnaître le statut d'économie de marché de la Chine, relâcher le contrôle des exportations chinoises, et prendre des mesures concrètes pour promouvoir un véritable libre-échange", a-t-il estimé.
Les deux pays ont coopéré sur une série de quetions majeures, dont la crise financière internationale, et ont maintenu une bonne coopération du sein du G20, a rappelé Obama.

Alors que la situation économique mondiale se stabilise progressivement, Washington et Beijing devraient consolider leur coopération dans la lutte contre la prolifération nucléaire et le changement climatique et pour assurer une croissance équilibrée et durable de l'économie mondiale, a estimé Obama.

La rencontre, prévue pour 75 minutes en marge des travaux des Nations unies, devait aussi améliorer les liens bilatéraux et approfondir la confiance mutuelle à un moment où les relations sino-américaines sont assombries par des disputes commerciales mais restent dominées par la volonté des deux parties à coopérer.

11:13 Écrit par wang dans Actualité, economie, Général | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wen jiabao, yuan, g20, onu, politique | |  Facebook | | |  Imprimer |

Écrire un commentaire