07/02/2010

140000 CHINOIS ENGAGES EN FRANCE ET BELGIQUE PENDANT LA GUERRE EN 1917.

1914-1918 des chinois dans la Grande Guerre 1914-1918.

A partir de 1917 , 140000  travailleurs chinois ont rejoint la première guerre mondiale, dans le nord de la France et en Belgique aux environs de Ypres , dernière contrée de Belgique à ne pas être envahie par les armées allemandes.

Les Chinois ont accompli un dur labeur à l'arrière du front.Le manque de main d'oeuvre amenèrent Français et Anglais à faire venir travailler ces gens, dans des usines d'armement, comme docker pour charger et décharger le matériel de guerre,la réfection des routes.

Certains de ceux qui sont au service de l’armée britannique creusent des tranchés pour les soldats, ce qui constitue une violation de leur contrat de travail. Au lendemain de la guerre, des travailleurs constitués en unités sont encore employés au déminage des champs de bataille, ou encore l’exhumation et à l’ensevelissement des soldats tués pendant les combats. 

cimetiere_chinois_2

Le mémorial chinois et les 160 tombes chinoises

cimetiere_chinois_4

 
 

 http://www.tao-yin.com/wai-jia/cimetiere_noyelles.htm

http://www.tao-yin.com/wai-jia/cimetiere_Saint-Etienne_au...

 
 Voici 2 liens intéressants pour plus de détails.

 

 

 

 

 

 Selon les officiels britanniques, quelque 2000 ouvriers chinois engagés par leur corps expéditionnaire sont tombés au cours des hostilités, tandis que les autorités militaires françaises ont recensé plus d’un millier de travailleurs morts dans leurs rangs. Les bombardements navals et aériens, les mauvais traitements, le surmenage au travail et les maladies (tuberculose, rougeole, méningite cérébro-spinale, épidémies de grippe, dysenterie…) sont les principales causes de décès. Plusieurs années après la fin du conflit mondial, la commission impériale britannique des sépultures de guerre a fait construire des cimetières en hommage aux soldats et aux travailleurs morts pendant la guerre. Elle a adopté une résolution selon laquelle les victimes de guerre doivent reposer sur le sol où elles avaient été ensevelies, près de l’endroit de leur première bataille. C’est ainsi que des travailleurs chinois sont enterrés dans des cimetières militaires britanniques en France et en Belgique ou dans les cimetières communaux français ».

20080523Chr3noyelles_inscription_chinoi

LE CIMETIERE CHINOIS DE NOYELLES SUR MER (SOMME)noyelles_campagne_tombes

LA TOMBE CHINOISE DU CIMETIERE MILITAIRE D'ETAPLES (62)

Une seule tombe chinoise à l'écart parmi 12 000 tombes du Commonwealth

etaples1

 

Une vue de la nécropole face à l'entrée

etaples2

Un alignement parfait comme dans l'Armée Britannique

etaples5

"LA" tombe chinoise du Cimetière Militaire d'Etaples !

etaples6


Le bosquet de bambous qui représente la Chine ! 

La Chine déclarera  la guerre à l’Allemagne en Août 1917. En dépit de cette participation de la Chine à l’effort de guerre contre l’Allemagne, les puissances alliées qui délibèrent à la "Conférence de la Paix" en 1919, entérinent les "21 demandes" du Japon et lui attribuent les concessions allemandes en Chine. Cette décision déclenche un mouvement de protestation en Chine, connu sous le nom du "Mouvement du 4 Mai" qui va prendre par la suite une grande extension et qui sera soutenu par les intellectuels, parmi lesquels Lu Xun, qui depuis mai 1918 publie la revue "La Jeunesse", écrite en langue vulgaire, point de départ d’une révolution littéraire et démocratique, qui préfigure la naissance du parti communiste chinois en 1921 à Shanghai.

 

09:56 Écrit par wang dans Actualité, Général | Lien permanent | Commentaires (21) | Tags : première guerre mondiale, chinois, ypre, noyelle | |  Facebook | | |  Imprimer |

Commentaires

1914-1918 des chinois dans la grande guerre Je crois qu'il ne s'agit pas de 2 000 chinois morts lors des hostilités mais de 20 000.

Écrit par : Brigitte Forêt | 20/02/2010

Répondre à ce commentaire

Merci de vérifier mais je pense que le nombre de chinois tués lors de cette guerre est plus proche des 20 000 que des 2 000 que vous annoncez.

Écrit par : Brigitte Forêt | 20/02/2010

Répondre à ce commentaire

Chère Madame,
Merci de l’intérêt que vous portez à la Chine et aux Chinois. Vous avez probablement raison quand au nombre de Chinois décédés lors de la première guerre mondiale en Europe. Madame Fabienne Tisserand , dans son ouvrage : « Voyage au Pays des Souvenirs 1914-1918 cite ce chiffre de victimes chinoises en Europe au cours du conflit . Le chiffre que je donne , correspondrait au nombre de victimes chinoises dans le Nord de la France et ce petit bout de terre belge resté libre en 14/18 . Ce nombre est estimé par rapport au nombre de tombes chinoises recensées dans ces régions.Par exemple le cimetière de Noyelles-sur-Mer en compte 849. Si ce sujet vous intéresse , par mon blog, ou par votre e-mail, si vous le désirez, vous serrez avertie d’une exposition qui se tiendra à Ypres ainsi qu’un colloque. Si vous connaissiez un ou des descendants des ces Chinois de la première immigration en France, pourriez-vous me le faire savoir , je fais un reportage sur ce sujet pour un grand groupe de presse chinois.
Avec mes compliments, bien à vous.

Écrit par : wang | 21/02/2010

Répondre à ce commentaire

Je suis moi même la petite fille d'un de ces chinois qui aurait vécu pendant cette dure période .Mon grand père fut l'un de ces rares chinois a être épargné pendant cette terrible guerre Il a éposé une française et lui a donné 5 enfants dont 4 sont encore vivants je suis le fruit de cette alliance et la fille du dernier de ses enfants...

Écrit par : yen pao yong Marie claude | 09/04/2011

Je suis moi même la petite fille d'un de ces chinois qui aurait vécu pendant cette dure période .Mon grand père fut l'un de ces rares chinois a être épargné pendant cette terrible guerre Il a éposé une française et lui a donné 5 enfants dont 4 sont encore vivants je suis le fruit de cette alliance et la fille du dernier de ses enfants...

Écrit par : yen pao yong Marie claude | 09/04/2011

je m'intéresses au sujet des travailleurs chinois en France pendant la grande guerre, et je souhaiterais avoir quelques titres d'écrits pour en apprendre un peu plus sur ce sujet ! merci

Écrit par : Florence di Malta Bouvard | 15/06/2010

Répondre à ce commentaire

je m'intéresses au sujet des travailleurs chinois en France pendant la grande guerre, et je souhaiterais avoir quelques titres d'écrits pour en apprendre un peu plus sur ce sujet ! merci

Écrit par : Florence di Malta Bouvard | 15/06/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour
Je viens de découvrir ce site. Je m'intéresse également à ce sujet sur lequel j'effectue des recherches depuis plusieurs années (je suis retraité) et souhaiterai volontiers échanger.
Les sources essentielles sont les documents d'archives; il existe quelques articles en français ainsi qu'un petit ouvrage en français écrit par le père Wou qui date de 1939, les études les plus nombreuses étant menées par des historiens anglais ou américains. Je connais le fils d'un travailleur chinois, si cela vous intéresse toujours faites le moi savoir.
A bientôt, yves tsao

Écrit par : tsao yves | 30/09/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour et merci pour votre commentaire , ce sujet m'intéresse toujours , certainement. J'ai eu l'occasion de rencontrer un fils de travailleur chinois , cette rencontre fut très agréable et intéressante . J'envisage pour le mars /avril 2011 une exposition sur la Chine et j'aimerais que ce sujet soit traité dans cette exposition.
Bien à vous .
Wang

Écrit par : wang dit jaimechine | 30/09/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour
Mon message de réponse m'est retourné comme intransmissible. Pouvez-vous m'envoyer votre adresse mail ou votre numéro de tél. Je pars quelques jours examiner des dossiers d'archives, je vous rappelerai dès mon retour
Cordialement
Yves Tsao

Écrit par : tsao yves | 01/10/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Si vous êtes membre de Facebook , vous pouvez m'envoyer une invitation au nom de Roland Delcourt pour devenir "ami" , après que j'aurai accepté votre invitation , je vous enverrai un message personnel avec mes coordonnées
avec mon amitié

Écrit par : wang dit jaimechine | 06/10/2010

Répondre à ce commentaire

Bonjour

Petit-fils de"travailleur chinois arrivé en 1917" e décédé en 1932,je n'ai seulement qu'aujourd'hui la possibilité de faire des recherches sur ce passé famillial(ma mère étant elle aussi décédé récemment sept 2010,et c'était son "jardin secret").je ne sais par où commencer,les documents à ma disposition sont minces en revanche je suis prés à mettre ma contribution sur ce sujet qui m'intéresse au plus haut point.

cordialement

Patrice Lemaire

Écrit par : lemaire | 05/12/2010

Bonjour

Petit-fils de"travailleur chinois arrivé en 1917" e décédé en 1932,je n'ai seulement qu'aujourd'hui la possibilité de faire des recherches sur ce passé famillial(ma mère étant elle aussi décédé récemment sept 2010,et c'était son "jardin secret").je ne sais par où commencer,les documents à ma disposition sont minces en revanche je suis prés à mettre ma contribution sur ce sujet qui m'intéresse au plus haut point.

cordialement

Patrice Lemaire

Écrit par : lemaire | 05/12/2010

Bonjour,
Pour vous informer , vous pouvez contacter monsieur Dominiek Dendooven qui a réalisé une excelente exposition sur ce sujet.
e-mail : stedelijke.musea@ieper.be . Ce monsieur parle français.
Tel. +3257239456
Vous pouvez aussi contacter monsieur Gérard Tchang qui est un fils de travailleur chinois qui a été invité en Chine plusieurs fois et a écrit un livre sur ce sujet.
gerard.tchang@sfr.fr
Je vais présenter ce sujet lors d'une exposition sur la Chine que je prépare et qui se déroulera à Bruxelles en mars. Si vous avez des documents ou photos cela m'intéresse .
Je vous souhaite bonne chance dans vos recherches sur votre identité.
Amicalement,
Vous pouvez m'envoyer un mail par le biais de ce blog , ce n'est pas publié .Voir dans colonne de gauche en haut.

Écrit par : wang dit jaimechine | 07/12/2010

Répondre à ce commentaire

Je cherche desesperemment un reportage sur ce sujet. Je me rappelle tres bien d'avoir vu un reportage sur les ouvriers chinois en France a la tele mais il y a plus de 10 ans. Si vous connaissez un interview ou un documentaire la dessus, ecrivez-moi s'il-v-p. Merci d' avance !!

Je vous ecris de Chine,
Ilan

Écrit par : ichang | 14/03/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour
Excusez-moi pour le retard avec lequel je réagis aux différents messages mais mon déménagement et mon emménagement dans le sud de la France m'ont beaucoup absorbé. M. Wang, j'ai essayé de m'inscrire sur Facebook et de l'utiliser mais, ne maîtrisant pas ce type d'outil et étant, je l'avoue peu porté sur son utilisation mes essais s'avérèrent infructueux.
Voici donc mon e-mail personnel :tsao.yves@wanadoo.fr
Patrice, si vous poursuivez vos recherches, n'hésitez pas à me contacter. je suis prêt à vous aider même si je ne pourrai vraisemblablement pas répondre à toutes vos questions dans la mesure où les documents
d'archives sont très dispersés et lacunaires même s'ils sont très nombreux.
Itchang 2 documentaires et un reportage diffusé sur Fr3 Champagn Ardennes ont été réalisés. Le premier intitulé "140 000 chinois pour la Grande Guerre" a été réalisé en 1997 par Olivier Guiton, Véronique Izambard et Gilles Sionnet. Il a été produit par ALIF Productions et ARTE France. Le second est intitulé 'Un chinois à Verdun" et a été diffusé il y a quelques années sur France 5. Je n'ai pas d'autres précisions à son sujet.
Par ailleurs le forum "Pages 14-18" a donné lieu à plusieurs échanges intéressants à partir d'un fil intitulé "un chinois dans un bateau".
Cordialement
Yves Tsao

Écrit par : Tsao Yves | 19/04/2011

Répondre à ce commentaire

Bonjour,
Depuis 2005 je fais des investigations sur le sujet des "travailleurs" chinois entre 1914 et 1921.
J'ai écrit un livre qui paraitra en Juin 2013, "Les oubliés de Nolette".
Par ce biais, je rends hommage à ces hommes. J'ai eu accès à beaucoup d'archives, soutenue par l'ONAC. Je recherche cependant des témoignages directs, de descendants, pour illustrer la partie témoignages et la rendre vivante.
Vous pouvez me contacter à : eddstrapontins@orange.fr, mon éditeur.
Toute personne pouvant apporter sa contribution à ce livre de mémoire sera bien venue. Pour le centenaire de cette guerre, nous rendrons un hommage officiel à ces hommes, avec la présence de responsables politiques et militaires.Nous tentons également de faire classer le cimetière de Nolette patrimoine Mondial de L'UNESCO.
Catherine COSTANZA

Écrit par : costanza | 16/07/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Mon grand-père chinois mort en 1974 a eu 5 enfants avec Une Picarde de St Quentin,( je ne l'ai jamais connue cette grand-mère que j'admire qui devait avoir de la personnalité pour épouser un Chinois...) IL est enterré dans la Meuse à Cléry le Petit. Personne ne le mentionne...j'aimerai qu'il soit dit, écrit dans les annales que HO YON KI Emile EU TSONG(donné par la France..) est tout seul en LORRAINE.IL A 10 PETITS ENFANTS ET 21 arrieres petits enfants qui s'appellent : LES CHINE's Cousins....

Cordialement

Pascale

Écrit par : GÄNG PASCALE | 29/04/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour madame!
C'est avec grande émotion que je viens de lire votre message....

Je me présente comme étant la petite fille d'un de ces chinois qui a épousé une Picarde aussi avec laquelle il a eu 6 enfants et non pas 5 comme je le note dans un précédent commentaire .Moi aussi je fais actuellement des recherches sur cette période et suis en lien avec Madame Catherine Costanza(voir les coordonnés de sa maison d'édition dans les précédents commentaires) qui a écrit un livre intitulé"Les oubliés de Noyelles" je comprends très fortement votre souhait quant à la parution de son nom dans les annales retraçant cette dure période .Mon grand père est décèdé lui aussi en 1975 veuf très tôt car ma grand mère est partie ,elle en 1958 .Ils sont enterrés tous les 2 à Montchanin en Saône et Loire...Ils ont presque autant de petits enfants que dans votre famille.Peut être se sont ils côtoyés pendant la guerre?
Si vous le souhaitez pourrions nous rester en contact et échanger qq informations et faire part de votre demande a madame Costanza j'ai ses coordonnés personnels et nous devrions nous rencontrer prochainement

Cordialement

Écrit par : yen pao yong marie claude | 30/04/2013

Pour la parution du livre de madame Costanza l'intitulé est "les oubliés de Nolette" et non Noyelle.. Désolée!

Écrit par : yen paoyong marie claude | 30/04/2013

Répondre à ce commentaire

C'est avec une grande joie que je vous rencontrerai. Mes recherches avancent. Bien amicalement, Catherine.

Écrit par : Costanza | 30/04/2013

Écrire un commentaire