• LA PLUS GRANDE MIGRATION DU MONDE A COMMENCE.

    Chine : début du pic des déplacements pour la Fête du Printemps .

    Pour la fête du printemps, les Chinois rentrent chez eux, afin de passer les fêtes en famille. Les déplacements sont si nombreux, que l'on peut parler de la plus grande migration au monde.

    13157147_11n

     

    Cette année, la période du pic des déplacements de voyageurs pour la Fête du Printemps (Nouvel An chinois), appelée également "Chunyun", a officiellement commencé le 30 janvier et on estime à 2,54 milliards de voyages  qui auront lieu durant les 40 prochains jours.

    Ce chiffre est en hausse de 7,7% par rapport à la période correspondante de l'année dernière, indique le ministère des Transports.

    Les prévisions sont de 2,27 milliards de voyages par autocar, soit 7,5% de plus qu'à la même période de l'année dernière et 32 millions de voyages par bateau (+3,6%), a indiqué He Jianzhong, porte-parole du ministère des Transports.

    Un total de 820 000 autocars et 20 000 bateaux seront en service pendant cette période et des cars supplémentaires seront programmés au besoin en fonction des changements du flux des passagers, a-t-il ajouté.

     

    Les lignes ferroviaires devraient accueillir 210 millions de passagers, en hausse de 9,5% en glissement annuel, soit 5,25 millions de passagers par jour, prévoit le ministère des Chemins de fer.

    Environ 28,94 millions de passagers devraient prendre l'avion, en hausse de 12,5% en glissement annuel, indique l'Administration de l'Aviation civile.

    La grande période d'affluence dans les transports ferroviaires pour la Fête du Printemps a débuté cette année le 30 janvier et devrait durer 40 jours jusqu'au 10 mars.

    13147597_21n

    Chaque année, "Chunyun" met à l'épreuve les différents modes de transport du pays  

     13152635_41n

     

    Le vice-Premier ministre chinois Zhang Dejiang a appelé mardi à se préparer face à la forte affluence dans les transports durant la fête du Printemps, nouvel an selon le calendrier chinois, et à assurer la sécurité des passagers.

    13152635_11n

  • DES CASQUES BLEUS CHINOIS AIDENT UN ORPHELINAT EN HAITI.

    Don des Casques bleus chinois à un orphelinat de Port-au-Prince

    13157434_11n

     

     

    PORT-AU-PRINCE, 30 janvier (Xinhua) -- Les Casques bleus chinois ont offert vendredi des nourritures, des vivres et deux tentes à un orphelinat dans la ville de Port-au-Prince.

    Situé au Quartier Tabarre, l'Orphelinat Solidarité et fraternité a été établi en 2005 par Mme Devastey. Lors de tremblement de terre survenu le 12 janvier, tous les 40 orphelins de 14 ans à 4 mois en sont sortis indemnes. Toutefois, des maisons se sont crevassées.

    Selon Rachel Devastey, fille de Mme Devastey et responsable par intérim de l'orphelinat, jusqu'à présent, aucune distribution n' est arrivée à l'orphelinat.

    Les deux tentes offertes par les policiers chinois du maintien de la paix peuvent abriter tous les 40 enfants, a précisé le commandant des Casques bleus chinois en Haïti, Hu Yunwang.

    Il a affirmé que les Casques bleus chinois vont veiller à la situation de ces enfants.

    Selon l'UNICEF, on compte 99.000 orphelins en Haïti avant le séisme. Il prendra du temps pour rechercher les enfants non accompagnés et vérifier leurs identités.

    13157434_21n

    13157434_31n

    Un casque bleu et un médecin chinois soignant un orphelin haïtien, samedi 30 janvier, à Port-au-prince.
  • VILLE A BAS TAUX DE CARBONE EN CHINE.

    Construction d'une ville à bas taux de carbone en Chine .

    13156503_11n
    Deux sociétés allemandes DEKRA AG and I.Design Engineering Architect Holding Group (I.DEA) vont participer à la construction de la ville-modèle à bas taux de carbone de Lingang, à Jiangyin dans la province du Jiangsu après la signature, vendredi d'accords de coopération avec un département de gestion local.

    Xue Liang, chef de la commission de gestion, a indiqué que la ville-modèle serait achevée d'ici trois à cinq ans et servirait du centre d'appoint à la ville de Jiangyin.

    Ce "Nouveau Monde de Lingang" sera localisé à Shengang un quartier de Jiangyin et couvrira dans une première phase, 2,63 kilomètres carrés.

    Les principaux secteurs de services de la première phase comprendront les services administratifs et commerciaux, les services de la recherche, du développement et de l'éducation, les services financiers, les services, des centres d'exposition et de conférences, ainsi que des aires de récréation et des zones des services quotidiens.

    DEKRA AG est un groupe de conseil en construction et économies d'énergie et I.Design Engineering Architect Holding Group (I.DEA) est un cabinet d'architecte. Ils fourniront des soutiens technologiques pour la ville, a-t-il ajouté.

  • PATROUILLE CONJOINTE DE SOLDATS CHINOIS ET AMERICAINS EN HAITI.

    Patrouille conjointe entre les Casques bleus chinois et les soldats américains en Haïti.

    13155355_11n

    PORT-AU-PRINCE, 28 janvier (Xinhua) -- Une patrouille conjointe entre les Casques bleus chinois, les soldats américains et la Police nationale haïtienne (PNH) a eu lieu jeudi matin dans des quartiers situés dans le centre-ville de Port-au-Prince.

    Cette opération conjointe visait à aider la police haïtienne à maintenir l'ordre à Port-au-Prince ravagée le 12 janvier dernier par un violent séisme de 7,3 et à rechercher des criminels présumé s, a confié à Xinhua le policicer civil de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH) Hendré Ciprian, coordinateur de cette patrouille.

    Appuyé par dix Casques bleus chinois et une dizaine de soldats américains, un contingent des tireurs d'élites de la PNH a interpelé un jeune qui serait membre d'un groupe criminel.

    Il s'agit de la première patrouille conjointe entre les soldats américains et les Casques bleus en Haïti. La MINUSTAH doit organiser davantage des opérations de tel genre, a indiqué M. Ciprian.

    Après le séisme, Washington a déployé des troupes en Haïti pour participer aux opérations de secours, maintenir l'ordre et distribuer des vivres aux sinistrés.

    13155355_31n

     

    Une patrouille conjointe entre les Casques bleus chinois, les soldats américains et la Police nationale haïtienne (PNH) a eu lieu jeudi matin dans des quartiers situés dans le centre-ville de Port-au-Prince.

    13155355_41n

  • ZHENG JIE SURCLASSEE PAR JUSTINE HENIN, LI NA FAIT JEU EGAL AVEC SERENA WILLIAMS.

    Tennis : une défaite au goût de victoire

    Meimei ni dadan de wangqian zou… (妹妹你大胆地往前走, en avant, petite soeur, bravement). Cette chanson tirée du célèbre film de Zhang Yimou "Le Sorgho rouge" illustre à merveille ce qui vient de se passer en Australie. Certes, aucune Chinoise ne lèvera demain soir la Daphne Akhurst Memorial Cup à la Rod Laver Arena de Melbourne, les deux meilleures joueuses chinoises ayant été écartées de la victoire finale dans le premier tournoi du Grand Chelem de cette année.

    Li Na a succombé dans la première demi-finale face à la force, la vitesse et l'endurance de Serena Williams, vainqueur de onze tournois du Grand Chelem, à la suite de deux tie-break. Et sa compatriote Zheng Jie à quant à elle tout simplement été surclassée par l'autre reine belge du comeback, Justine Henin, vainqueur de sept tournois du Grand Chelem, en deux sets secs dans l'autre demi-finale.

    Pourtant, bien que leur magnifique parcours ait connu un coup d'arrêt sévère, on se souviendra à jamais du jour où deux Chinoises sont arrivées dans le dernier carré d'un tournoi du Grand Chelem. Car peu de pays, comme les Etats-Unis, la Russie, la Belgique et la Serbie, ont réussi pareille performance récemment.

    A part quelques centaines de Chinois présents dans le stade, des millions d'autres en Chine ont regardé les matches en direct à la télévision, priant pour que leurs héroïnes nationales réalisent d'autres miracles.

    Je suis certain qu'ils ne seront pas trop déçus, car avoir vu Li Na et Zheng Jie entrer sur le court au côtés de championnes comme Serena Williams ou Justine Henin, sous les applaudissements d'un stade plein à craquer est déjà un moment de fierté et de magie.

    Qu'il me soit permis ici de saluer Madame Sun Jinfang, la directrice du tennis chinois. Madame Sun, ancienne membre de l'équipe nationale de Chine de volley-ball qui a remporté cinq titres mondiaux et olympiques dans les années 1980, a été l'instigatrice d'une réforme d'avant-garde en permettant à quatre joueuses de haut niveau, Li, Zheng, Peng Shuai, actuellement No 46 mondiale et Yan Zi, partenaire de Zheng Jie en double où elles ont été victorieuses, à quitter à la fin 2008 le système d'entrainement soutenu par l'Etat et à gérer elles-mêmes leur carrière.

    Elles peuvent désormais choisir leur propre entraineur, leur propre emploi du temps, et ne doivent en échange que reverser de 8 à 12% de leurs gains aux autorités. Auparavant, cela pouvait atteindre 65%.

    Est-ce cette initiative qui a redonné du sang neuf à ces carrières, et aussi maintenant au tennis chinois en général ?

    Depuis lors, Li Na et Zheng Jie ont en tout cas réécrit l'histoire du tennis chinois. Elles ont toutes les deux atteint le 15e rang mondial, le plus haut pour un joueur chinois, et écrit une nouvelle page d'histoire à Melbourne en inscrivant leur nom au tableau des demi-finales dames.

     Madame Sun, qui ne s'est pas déplacée en Australie mais a regardé les matches à la télévision, a confié sa fierté de voir que son initiative, qu'elle appelle « professionnalisation » se révéler être un succès.

    « C'est un très bon départ, qui ouvre la voie au développement du tennis en Chine », dit-elle.

    « Mais vous n'avez pas idée de la pression et des risques auxquels nous avons fait face depuis la mise en place cette réforme ».

    Comme on pouvait s'y attendre, Madame Sun reste circonspecte sur l'autorisation de laisser plus de jeunes joueurs chinois emboîter le pas du quatuor, disant que l'ancien système procure tout au moins aux une sécurité aux jeunes joueurs « qui ne sont pas assez forts pour survivre sur le circuit hautement compétitif de la WTA ».

    Zheng Jie Demi-finaliste
    F201001290919089850282121

    "Ma plus grande difficulté est que je dois m'occuper moi-même de beaucoup plus de choses qu'avant, y compris trouver des courts d'entraînement et des balles. Plein de petites choses, même tendre les cordes des raquettes. Je n'avais pas besoin de m'occuper de ces choses avant, mais maintenant je dois le faire étape par étape." 



    Li Na Demi-finaliste

    F201001290805042408517257




    "J'ai choisi le "solo flight" parce que j'espère que dans le futur, lorsque j'enseignerai aux enfants à jouer au tennis, j'aurai plus d'expériences et je saurai quelle voie est la meilleure pour un individu. Mes résultats étaient bons quand j'étais dans l'équipe nationale, mais maintenant je suis plus indépendante. Quand je n'ai pas envie de m'entraîner, je ne suis pas obligée de m'entraîner."

    La politique du "solo flight" sera testée plus profondément dans les prochains grands chelems. Reste à espérer que les deux chinoises persévèreront dans le succès à l'avenir.



    Tout comme on élève des enfants, on ne peut les garder sous son aile éternellement. La meilleure façon pour eux de grandir est de leur donner des ailes et de les laisser prendre leur envol.

    Donc, une fois encore « en avant, petite soeur, bravement... »

  • SHENZHEN LA MAGNIFIQUE.

    SHENZHEN MA VILLE,PARADIS POUR INVESTISSEURS,POUR SHOPPING, MAIS SURTOUT POUR SA DOUCEUR DE VIE.

    Juste à côté de Hong Kong, Shenzhen est bien plus belle et outre qu'on y roule à droite et non à gauche comme à Hong Kong, la population y est bien plus accueillante . Magnifiques buildings, larges avenues bordées de palmiers, nombreux parcs , plages de sables fins, lacs , shopping-centers  ultramodernes, boutiques accueillantes, métro moderne et sécurisé comme l'ensemble des transports publics. C'est réellement une ville agréable à vivre.Sans oublier les restaurants de grande qualité,  bondés tous les jours

    Voici quelques vidéo qui vous donneront un petit aperçu de la vie ici.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • DES TRAFICANTS DE DROGUE ABUSENT DE JEUNES CHINOISES POUR PASSER DE LA DROGUE EN CHINE.

    De plus en plus de jeunes Chinoises deviennent des « mules » à leur insu

    Les trafiquants de drogue étrangers dupent un nombre croissant de Chinoises, et particulièrement de jeunes victimes, afin de transporter de la drogue vers la Chine, d'après l'Administration générale des Douanes (AGD).

    « Un nombre grandissant de trafiquants de drogue étrangers utilisent internet comme un outil pour recruter ou piéger des Chinoises pour transporter et recevoir de la drogue en Chine », a précisé un communiqué de l'AGD mis en ligne mardi soir.

    Un certain nombre de ces femmes ont rencontré des Africains en ligne et ont fini par accepter d'être les destinataires des paquets envoyés par leurs « petits amis », mais ce qu'elles ne savaient pas, c'est que les paquets contenaient des substances illicites comme du cannabis ou de l'héroïne, dit l'AGD.

    Les douanes chinoises ont récemment détecté deux paquets envoyés vers la Chine depuis l'étranger, et chacun contenait près de quatre kilos de cannabis. Ils avaient été envoyés à deux Chinoises qui ont déclaré que les expéditeurs étaient leurs « petits amis en ligne » et qu'elles ne savaient pas ce que ces paquets contenaient, d'après l'AGD.

    Et toujours selon l'AGD, l'année dernière, les douanes chinoises ont réussi à intercepter plus de 150 envois de drogue par la poste ou par livraison exprès, près du triple qu'en 2008. Plus de 250 kilos de drogue ont été saisis dans des courriers et 80 suspects arrêtés.

    Les jeunes femmes sont une des cibles favorites des trafiquants de drogue, qu'ils soient en ligne ou hors ligne. Les douanes des villes de Guangzhou, Haikou et Shenzhen ont ainsi réussi à débusquer une série de cas de trafic de drogue impliquant des femmes nées après 1980, et, d'après les autorités, c'est devenu une tendance.

    Les femmes jeunes sont considérées comme étant faciles à manipuler ou à piéger pour transporter de la drogue, et particulièrement quand de l'argent ou une relation sont en jeu. Et les trafiquants de drogue pensent que, pour les autorités douanières, elles ne constituent pas des cibles privilégiées.

    Selon une affaire révélée par l'AGD, une jeune Chinoise âgée de 22 ans, du nom de Luo, qui faisait ses études en Malaisie, a été arrêtée en mars dernier alors qu'elle essayait de passer la douane avec deux bagages contenant de la drogue.

    Elle a déclaré avoir accepté de transporter ces bagages de Kuala Lumpur, capitale de la Malaisie, vers la Chine pour le compte de son camarade de classe nigérian, pour une rémunération de 2 000 dollars US. Elle a prétendu ne pas être au courant qu'elle transportait de la drogue.

    Dans une autre affaire, une jeune Chinoise âgée de 25 ans du nom de Li aurait rencontré un Nigérian du nom de Frank en janvier de l'année dernière en Chine, et serait rapidement tombée amoureuse de lui. Deux mois plus tard, Frank lui a demandé de se rendre en Malaisie et d'aller chercher quelques « échantillons » pour lui.

    Elle a déclaré qu'à ce moment elle s'était méfiée et pensait que les échantillons pouvaient être de la drogue, mais elle avait tout de même accepté la demande car elle aimait son petit ami et avait reçu la promesse d'être rémunérée à hauteur de 10 000 yuans pour son aide. Melle Li a été arrêtée par les douanes dès son retour en Chine avec les produits de son ami.

    Les douanes chinoises ont l'année dernière saisi plus de 2 110 kg de drogue durant leur campagne de répression du trafic de drogue, en augmentation de 150% d'une année sur l'autre.

    Elles ont mis au jour quinze affaires, chacune impliquant plus de 10 kg de drogue, et découvert 506 cas de trafic de drogue l'année dernière, en augmentation de 34% d'une année sur l'autre. Elles ont aussi interpelé 553 suspects, 8% de plus que l'année précédente.

     

  • LA CHINE AIDE LA MONGOLIE PARALYSEE PAR LA NEIGE.

    Chine: aide humanitaire à la Mongolie.

    La Chine a décidé d'envoyer des secours à la République de Mongolie pour l'aider à surmonter les difficultés causées par les chutes de neige sans précédent qui touchent le pays, a déclaré mercredi le ministère chinois du Commerce dans un communiqué publié sur son site Internet.

    Ces secours, qui comprennent de la nourriture, des blocs électrogènes portables et des couvertures, arriveront prochainement à Oulan-Bator, la capitale de la Mongolie.

    La Mongolie est actuellement menacé par une «dzud», qui est une catastrophe naturelle multiple constituée d'une sécheresse estivale suivi d'un faible stockage de  produits de fourrage, suivi par des chutes de neige très abondantes et des températures plus basses que la normale. 
    De fortes chutes de neige et continues , les tempêtes de neige ont entraîné une chute brutale des températures quotidiennes , au-dessous de -40 ° Celsius dans 19 des 21 'aimags (provinces) en Mongolie.



    .Selon l'Agence nationale de gestion des urgences (NEMA), la neige, le froid extrême  ont déjà causé la mort de plus d'un million d' animaux, une aggravation de la sécurité alimentaire et prédit par la suite  une aggravation de la pauvreté et une augmentation interne de la migration rurale-urbaine pour de nombreuses familles Selon la Banque mondiale, l'élevage du bétail aujourd'hui, représente environ 35% des emplois en Mongolie

    Le vice-ministre du Commerce, Fu Ziying, a déclaré mardi lors de sa rencontre avec l'ambassadeur de Mongolie en Chine, Tsedenjaviin Sukhbaatar, qu'il espérait que cette aide aiderait le gouvernement mongol à faire face aux tempêtes de neige.

    Selon Tsedenjaviin Sukhbaatar, la Chine est le premier pays à offrir une aide à la Mongolie après que le pays a réclamé une aide internationale.

  • ZHENG JIE QUI SERA OPPOSEE A JUSTINE HENIN:"JUSTINE EST LA JOUEUSE QUE J'ADMIRE LE PLUS".

    Portrait de Zheng Jie, la sympathique joueuse de tennis.

    Née à Chengdu, le 5 juillet 1983, Zheng Jie devint professionnelle en 2003. Elle a remporté 14 tournois WTC , 11 en double dont 2 grands chelems. En simple elle fut la première chinoise à atteindre une demi-finale d'un grand chelem, en 2008 à Wimbledon.

     "Si seulement Zheng Jie pouvait parler français "

    F201001270828372745325330

     

    Après avoir s'être qualifiée pour les quarts de finale de l'Open d'Australie, la chinoise Zheng Jie a attiré encore une fois les regards des médias des différents pays. " Si seulement elle pouvait parler français", a dit un journaliste français avec des regrets avant la conférence de presse. Cette jeune chinoise de petite taille a battu plusieurs records qui ont amené beaucoup d'interrogations chez les journalistes étrangers. Bien sûr, Zheng Jie ne parle pas le français. Ce journaliste s'est vu conseiller d'apprendre le chinois. Ce qui le désespère. "Il me faudra au moins dix ans " a-t-il dit.

    Henin est la joueuse en activité que je préfère et admire le plus.

    Selon la règle, on pose d'abord des questions en anglais puis en chinois lors de la conférence de presse. Les journalistes des médias étrangers ont posé des questions l'un après autre. Interrogée sur la prochaine rencontre, Zheng Jie a répondu : " Graf est la joueuse que je préfère le plus, Henin est la troisième... ". "Mais qui est la ou le deuxième ? " Les journalistes étaient curieux. " C'est Federer", a dit Zheng Jie.

    Les médias étrangers ont appris une autre information personnelle à propos de Zheng Jie - son entraîneur est aussi son mari. Cela a provoqué une nouvelle discution. " En plus de mon mari, j'ai deux autres entraîneurs ", a dit Zheng Jie. Le journaliste qui avait posé cette question a noté sérieusement. Parce qu'il n'avait pas entendu clairement sa réponse à cause du bruit, il a demandé : " Je voudrais vous demander si vous avez bien dit que vous avez deux maris ?" Cette question a provoqué des rires dans la salle.

    Pour une fois, Justine Henin sera opposée pour une demi-finale à une joueuse plus petite qu'elle.

     

    La Chinoise Li Na se qualifie après son match contre Venus Williams et rejoint Zheng Jie en demi-finales.

    Lors de la dixième journée de l'Open d'Australie, après le perdu le premier set, la Chinoise Li Na a fini par se qualifier contre Venus Williams, la plus âgée des deux soeurs et tête de série numéro 6 sur le score de 2-6, 7-6(4) et 7-5 en 167 minutes. Après ce match impressionnant, il s'agit de la première fois que deux Chinoises seront présentes en demi-finales du tournoi de l'Open d'Australie.
    F201001271350071512727337

  • MANGER DU CHIEN PUNISSABLE DE PRISON EN CHINE.

    La Chine commence à rédiger une loi anti-maltraitance sur les animaux

    DSC01757

    Les chiens sont en Chine des animaux de compagnie , choyés comme partout. Les chiens et chiots de ma belle-soeur Wang Xing ne sont pas des plus mahleureux.

    Lors du recueil des avis sur la première « loi pour protéger les animaux » de Chine, beaucoup d'habitants ont mis en doute l'expression « bien-être des animaux ». Après bien des discussions, les experts juridiques ont décidé de changer cette expression en «loi anti-maltraitance sur les animaux ». En avril, le projet rédigé par ces experts sera présenté aux autorités concernées.

    La «loi anti-maltraitance sur les animaux (proposée par les experts)» a été divisée en 9 chapitres, qui comprennent les régimes anti-maltraitance sur les animaux, les mesures anti-maltraitance sur les animaux sauvages, les animaux utilisés dans l'économie et les animaux domestiques, ainsi que le traitement médical des animaux, le transport des animaux, l'abattage des animaux, la responsabilité juridique et des articles additionnels.

    Selon la «loi anti-maltraitance sur les animaux (proposée par les experts)», l'acte de manger et vendre du chien ou du chat sera passible d'une amende d'au moins 5 000 yuans et d'une peine de prison d'au moins 15 jours pour les personnes individuelles, et à une amende entre 10 000 et 500 000 pour les unités de travail ou organisations. La surveillance et la gestion seront prises en charge par des bureaux de la sécurité publique, où l'appel d'alerte unifié sera installé, et les autres départements auront également leurs propres responsabilités.

     

    ·ãҶС»¢

    Yan yan de Shenzhen