• TIBET:7 MORTS SUITE TEMPETE DE NEIGE

    Le bilan des morts s'alourdit à sept suite à une violente tempête de neige au TibetF200810310906437019236793[1]

    Le bilan des morts s'est alourdit à sept, et une personne reste toujours portée disparue, suite à une violente tempête de neige au Tibet, ont annoncé les autorités locales jeudi.

    Environ 144 400 bestiaux sont morts dans la tempête, qui a également causé la rupture des télécommunications et la suspension des transports dans des parties de la préfecture de Shannan.

    1 300 personnes sont toujours bloquées par des bâtiments endommagés ou routes engorgées dans les districts de Lhunze, de Cuona et de Comai, a indiqué à l'agence Xinhua (Chine Nouvelle) un responsable du gouvernement de la préfecture.

    La tempête, qui a commencé dimanche, a semé près de 64 centimètres de neige dans un district. La neige continue à tomber dans toute la région, a dit l'Observatoire météorologique de la Région autonome du Tibet.

    Les sept victimes sont mortes de froid ou écrasées par des bâtiments effondrés, a ajouté ce responsable.

    Plus de 1 700 personnes qui avaient été bloquées ont été évacuées vers d'autres villages, à l'abri des bâtiments des écoles ou du gouvernement.

    Des agents de la police armée et officiels du transport sont en train de nettoyer la neige sur le plateau.

    Le Département régional des affaires civiles du Tibet a distribué du matériel de secours tels que des vêtements et tentes aux zones affectées.

    F200810310906421537918471[1]

  • L'AMOUR TOUJOURS L'AMOUR

    Un professeur de 81 ans se marie avec son amie treize jours après leur première rencontre sur Internet

    Dix jours après leur rencontre sur Internet, M. Wu Jieqin, professeur de l'Académie centrale des Beaux Arts de Chine et âgé de 81 ans, est tombé sous le charme de Jiang Xiaohui, une femme de ménage de 58 ans vivant dans le Sichuan. Trois jours après s'être rencontrés dans la vie réelle, ils se sont mariés. Le mariage de style occidental a eu lieu le 26 octobre à Beijing. De nombreuses personnes ont assisté à la cérémonie et leur ont adressé tous leurs vœux de bonheur. « Je suis âgé de 80 ans mais j'ai l'habileté d'un homme de 30 ans et la mentalité d'un jeune de 20 ans », a déclaré en souriant le Professeur Wu.

    Le 13 septembre 2007, M. Wu a fait la connaissance de Jiang Xiaohui, vivant à Chengdu, sur un site de rencontre. « A la simple vue de sa photo, j'ai immédiatement su que c'est elle que je recherchais », a révélé Wu Jieqin. Depuis son divorce à l'âge de 63 ans, M. Wu était resté célibataire. Afin de mieux communiquer avec sa fille installée aux Etats-Unis, il a fait l'acquisition d'un ordinateur et a appris à l'utiliser. Qui aurait pu penser que cet ordinateur allait bouleverser son destin.

    Issu d'une famille travaillant dans le domaine cinématographique, Wu Jieqin, était chargé de la création artistique professionnelle pour l'Institut d'étude sur l'art sculptural de l'Académie centrale des Beaux Arts de Chine. Il se rendit ensuite à l'étranger où il enseigna pendant une dizaine d'années avant de retourner en Chine en 1998. Il travailla alors comme enseignant d'anglais et se lança dans la création musicale. Doté d'un caractère très optimiste, il semble en apparence n'être âgé que d'une soixantaine d'années.

    Dix jours après sa rencontre avec Jiang Xiaohui, Wu Jieqin n'a pas hésité à se rendre à Chengdu, chef lieu de la province du Sichuan. « A la vue de Jiang Xiaohui, j'ai immédiatement réalisé que je venais de trouver le véritable amour », a fait savoir Wu, « trois jours après notre rencontre, nous avons décidé de nous marier. Je ne me préoccupe guère de ce que l'on peut dire car Internet n'est pas uniquement réservé aux jeunes. »F200810300927472464431129[1]

  • OEUFS CONTAMINES SUITE

    La Chine lance des enquêtes sur les oeufs contaminés

    Le bureau de supervision technique et de la qualité de Hangzhou, capitale de la province du Zhejiang (est), a fait rappeler mercredi les oeufs de la marque Ciyunxiang qui étaient contaminés par de la mélamine et donc impropres à la consommation.

    Pourtant le rappel implique la ville de Hangzhou seule, et pas le pays dans son ensemble.

    Le nombre d'oeufs appartenant au lot contaminé reste inconnu et la société mise en cause, Green Living Beings Development Center, qui se situe à Changzhi dans la province du Shanxi (nord), n'a pas pu être jointe au téléphone malgré les efforts pour prendre contact avec les responsables de la société.

    Depuis lundi, le bureau a testé 27 lots d'oeufs en vente de diverses marques et trouvé que la marque Ciyunxiang contenait 3,5 mg de mélamine par kilogramme.

    Les oeufs des autres marques sont tous sains, y compris les oeufs de canard et de caille de la même société Green Living Beings Development Center, qui sont sans trace de mélamine, a indiqué le bureau.

    Les habitants de Hangzhou ont réclamé au bureau de faire des tests sur les oeufs en vente dans la ville suite à la découverte d'oeufs contaminés à Hongkong.

    Les oeufs provenant de la société Hanovo Foods Co. Ltd. de Dalian de la province du Liaoning (est) contiennent 4,7 ppm de mélamine, au delà de la limite alimentaire légale de 2,5 ppm prévalant à Hong Kong, a indiqué le Centre pour la Sécurité des Aliments de Hong Kong en ajoutant qu'un enfant de 3 ans pourrait tomber malade s'il consommait 12 oeufs Hanovo par jour.

    Le gouvernement municipal de Dalian a déclaré que les oeufs frais dans lesquels on avait trouvé de la mélamine à Hong Kong avaient été contaminés par la nourriture donnée aux poules dans les fermes avicoles de la partie continentale de Chine.

    De la mélamine, produit chimique utilisé dans la fabrication des colles et des plastiques, avait été trouvée en Chine dans des produits laitiers dont des formules de lait en poudre pour nourrisson. Environ 54 000 bébés sont tombés malades dont au moins trois sont morts après les avoir consommés.

    Le gouvernement de Dalian a déclaré mercredi qu'une enquête était en cours sur les oeufs contaminés provenant d'une ferme de Hanovo et s'est engagé à sanctionner de façon sévère les responsables de l'incident.

    La plupart des régions chinoises, y compris Beijing, s'inquiètent de la sécurité alimentaire.

    La vente d'oeufs a chuté d'au moins 10% mardi au marché de Xinfadi, un centre majeur de distribution de Beijing.

    Selon la presse de Beijing, les oeufs Hanovo ont été retirés de la vente par certains supermarchés.

     

     

  • ECOLE DE MONTAGNE-PARMIS LES YI.

    Une école primaire au bord d'un précipiceF200810290840142857129421[1]

    Le village de Gulu, situé au bord d'un précipice dans la vallée du géoparc national de Daduhe dans la province du Sichuan, est un petit village de haute montagne habité par des membres de l'ethnie Yi.

    L'école primaire du village de Gulu est cachée dans les nuages. Comprenant cinq salles de classe et des toilettes, les bâtiments de l'école sont en bon état en comparaison avec les autres habitations du village. Dans la cour de récréation, deux pieux en bois et un ancien tableau noir servent de panneau de basket. Les enfants doivent faire très attention lorsqu'ils jouent au basketball car il leur faut des heures pour récupérer le ballon qui roule au pied de la montagne.

    Shen Qijun exerce, depuis vingt-six ans, dans cette école. Il en est l'unique enseignant permanent. Deux de ses élèves sont désormais devenus étudiants mais Shen, qui fait preuve d'une grande modestie, ne s'en est jamais attribué le mérite.

    Pour le moment, la plus grande préoccupation de Shen Qijun est que ses élèves puissent recevoir un enseignement digne de celui dispensé dans le reste du pays. Shen Qijun n'est malheureusement pas qualifié pour leur enseigner les nouvelles connaissances relatives à l'évolution du monde moderne.

    F200810290840182001611296[1]

    Les élèves du village de Gulu sur le chemin de l'école

    Partout j'ai vu ces enfants parcourir des kilomètres à pied pour se rendre à l'école.En Chine l'école est obligatoire jusqu'à 16 ans.

  • OPERA DE PEKIN:PHOTOS ET PROJETS.

    L'Opéra de Pékin part à la conquête du monde.xin_b7229345df7441e5a89b309400a42c28[1]
    Représentation d'une pièce de l'Opéra de Pékin à l'Université du Peuple le 24 octobre 2008.
     (Photo de Yang Jia)

    Grâce à la prouesse de ses acrobaties et à ses célèbres masques peints, l'Opéra de Pékin est très apprécié. Toutefois les acteurs ne se contentent pas de ce succès. Ils recherchent la manière de populariser l'Opéra à l'étranger.

    Afin de diffuser l'Opéra de Pékin dans le monde entier, les acteurs de l'Université du Peuple de Chine ont décidé d'organiser, chaque année, 20 à 30 représentations à l'étranger. C'est ce qu'a annoncé, le 24 octobre, Sun Ping, directeur exécutif de l'Institut de Recherche universitaire de l'Opéra National de Chine. De plus, ils collaboreront avec les Instituts Confucius établis à l'étranger afin de faire avancer la recherche académique dans ce domaine.

    « L'Opéra de Pékin est considéré comme l'un des symboles de l'art traditionnel chinois. Il est important qu'il soit représenté dans le monde entier. Cela permet de populariser la culture et l'art de la Chine », a indiqué Sun.

    L'Opéra de Pékin, savant mélange de musiques, de performances vocales, de mimes, de danses et d'acrobaties, prit sa forme actuelle en 1790 grâce à quatre troupes de l'Anhui. Il comprend quatre principaux personnages, à savoir Sheng (rôle masculin), Dan (rôle féminin), Jing (homme au visage peint) et Chou (le clown).xin_bd1c45d9f72349f4b9fbc8896cfc7752[1]

    xin_000ed8d811774877b1e7d9d8ef6801ed[1]

  • OEUFS CONTAMINES PAR NOURRITURE DES POULES

    Oeufs contaminés: la nourriture des poules mise en cause
      

        DALIAN, 29 octobre-- Le gouvernement municipal de  Dalian a déclaré que les oeufs frais dans lesquels on a trouvé à  Hong Kong de la mélamine avaient été contaminés par la nourriture  donnée aux poules dans les fermes avicoles de la partie continentale de Chine. 

         Le gouvernement municipal de Dalian a publié mercredi un  communiqué dans lequel il précise que les oeufs examinés par le  Centre pour la Sécurité des Aliments de Hong Kong le week-end  dernier ont été produits le 6 septembre par la Hanovo Foods Co.  Ltd.de Dalian. 

         Ces oeufs proviennent d'une ferme de Hanovo qui produit  exclusivement pour le marché de Hong Kong. 

         Le gouvernement municipal a indiqué qu'il avait pris  immédiatement des mesures après avoir été informé de la  contamination le 27 octobre par le bureau pour le contrôle de la  qualité, l'inspection et la quarantaine de la province du  Liaoning. 

         Il a demandé à Hanovo, une firme privée de la partie  continentale de Chine, de rappeler tous les oeufs contaminés et de suspendre ses exportations. 

         Le bureau pour le contrôle de la qualité, l'inspection et la  quarantaine, en coopération avec d'autres départements, a envoyé  des inspecteurs aux fermes de Hanovo et testé leurs oeufs. 

         Le bureau a également mené des contrôles sur des échantillons  d'oeufs frais destinés aux marchés de la ville. 

         Au total, 72 lots d'oeufs ont été inspectés, mais aucun cas  supplémentaire de la contamination n'a été identifié, selon le  communiqué.

  • REPAS DANS LES AVIONS CHINOIS

    La première joint-venture établie en Chine depuis le lancement des réformes et l'ouverture de ChineF200810281631149279304873[1]
    Le nouvel atelier de la société aérienne de produits alimentaires de Beijing vient d'être construit

    Le 1er mai 1980, la société aérienne de produits alimentaires de Beijing a été officiellement établie dans la capitale chinoise. Il s'agit de la première joint-venture implantée en Chine depuis la mise en application de la politique des réformes et d'ouverture. Après environ 30 ans de développement, elle s'est transformée en une société moderne dont la capacité de production journalière a atteint 80000 parts, qui sont servies sur 400 vols de plus de 50 compagnies aériennes chinoises et étrangères.

    Au cours des 30 ans des réformes et d'ouverture de Chine, l'activité des investissements étrangers se développe à une vitesse fulgurante. Jusqu'à la première moitié de 2008, 650 000 entreprises à capitaux étrangers au total ont été établies en Chine avec l'autorisation des structures gouvernementales, ce qui a permis à la Chine d'exploiter au total plus de 800 milliards de dollars de capitaux étrangers.
    L'atelier de la société aérienne de produits alimentaires de Beijing en 1980F200810281631131767436642[1]

  • 1MILLION DE CANDIDATS POUR LA FONCTION PUBLIQUE

    Environ 1 million de candidats aux examens des fonctions publiques

    F200810271058592944117804[1]

    Environ 1 million de candidats se sont inscrits aux examens nationaux des fonctions publiques de 2009. Ce chiffre représente une augmentation de 25% par rapport à cette année, a dit le ministère des Ressources humaines et de la Sécurité sociale.

    A travers ces examens, 134 institutions relevant directement des autorités centrales et des départements concernés recruteront plus de 13 500 candidats l'année prochaine, soit environ 10% de plus que cette année.

    Les candidats doivent être âgés de moins de 35 ans. Les examens écrits auront lieu le 30 novembre et les candidats, qui y auront réussi, auront des interviews après la Fête du Printemps de l'année prochaine.
    Le ministère a accepté les demandes pour les « examens les plus attirants de Chine » à partir du 15 octobre, à 8H du matin, jusqu'au 24 octobre, à minuit.

    « Les diplômés universitaires, qui viennent de sortir de leurs écoles, et qui le seront bientôt, constituent la majorité des candidats aux examens des fonctions publiques, lesquelles sont devenues convoitées au cours de ces trois et quatre dernières années », a dit Yu Tianxiao, conseiller de ces examens d'un groupe d'éducation.

    « Le caractère stable des emplois de fonctions publiques, le bon traitement de bien-être et la position sociale des fonctionnaires attirent un nombre croissant de candidats », a dit M.Yu. « Il est difficile pour les diplômés universitaires de trouver un emploi ces dernières années. Beaucoup de jeunes désirent de trouver un emploi stable dans les organismes gouvernementaux ».

    Xiao Zhou, diplômé universitaire spécialisé dans le journalisme, a présenté sa demande pour participer aux examens.

    "Beaucoup de mes camarades de classe, diplômés de l'année dernière, n'ont pas encore trouvé un travail. Certains d'eux se sont également inscrits pour les examens des fonctions publiques", a expliqué Xiao.

    Selon le ministère de l'Education, environ 30% des diplômés universitaires de l'été dernier n'ont pas encore trouvé un travail à la fin de 2007.

    Environ 73 personnes seront en concurrence pour obtenir un poste de travail à travers les examens de 2009, toujours selon le ministère de l'Education.

     

     

  • BEIJING MARIAGE COLLECTIF AU NID D'OISEAU

    Mariage collectif au "Nid d'oiseau" xin_fbde6b9354b04a27838fa8bccb5cf5ff[1]
      BEIJING, 26 octobre xin_40d7bac2e22e4d1b8e7dcd5a9fd5afeb[1]
    --Environ 208 couples ont participé au mariage collectif organisé pour les agents du bureau de la sécurité publique de Beijing dont les noces ont été retardées en raison des Jeux olympiques de Beijing, lors desquels ils ont assuré la sécurité

    xin_3d6f3ee1f0bb47519e9090cfa4ac2812[1]

    xin_6f4cbe1024354cd18515cd08fe0a5941[1]

    xin_309e0c3eb4af4b74beabe8c43456feee[1]

  • JP RAFFARIN ADMIRE LA CHINE

    Jean-Pierre Raffarin : J'ai été le témoin oculaire des grands changements survenus en Chine au cours des trois décennies passées

    Depuis sa première visite en Chine en 1976, l'ancien Premier Ministre français Jean-Pierre Raffarin a vu de ses propres yeux et a été le témoin des vicissitudes qui se sont succédées en Chine, et surtout des grands et importants changements qui se sont produits sur l'immense territoire chinois grâce aux trente années de réforme et d'ouverture sur l'extérieur. Dernièrement, il a accordé avec plaisir, dans son bureau au Sénat de la République française, une interview exclusive à notre correspondant et a parlé avec enthousiasme de ses impressions personnelles sur les grands changements survenus en Chine au cours des trois décennies passées.

    Il a indiqué qu'au cours de ces trente années, la Chine a obtenu un « développement rapide indéniable » que ce soit sur le plan économique ou que ce soit sur le plan social. « Les villes chinoises sont en train de se transformer, de mêmes que la campagne chinoise. L'ancienne civilisation chinoise est en train d'être empreinte d'une couleur moderne. », « Un nombre croissant de Chinois sont en train de se débarrasser de la pauvreté et de la misère. La puissance de la Chine se renforce et son influence internationale s'élève. Bref, la politique de réforme et d'ouverture sur l'extérieur a réussi en Chine qui est devenue dans notre monde actuelle un partenaire de coopération important et incontournable. ». A ce moment actuel où la crise financière sévit dans le monde entier, on est conscient que « le monde a besoin du développement de la Chine et celle-ci de son côté a également besoin du monde. Notre sort et notre destin sont intimement et étroitement liés. »

    En parlant de sa plus profonde impression sur le développement chinois, Jean-Pierre Raffarin a indiqué sans hésitation que c'est « le grand bond en avant réalisé par la Chine sur le plan technique ». Il a indiqué qu'il a fallu à celle-ci seulement trente ans pour réaliser un progrès technique qui a demandé à l'Europe un siècle de temps. Dans la Chine d'aujourd'hui, la science et la technologie se développent impétueusement et des succès remarquables ont été obtenus dans le domaine aéronautique, dans le domaine aérospatial ainsi que dans le domaine de construction de chemins de fer TGV (Train à grande vitesse).

    Il a insisté sur le fait que le peuple chinois est un peuple diligent, laborieux, travailleur, dynamique et courageux. Les pratiques des trente années passées prouvent que la Chine est capable de surmonter et de vaincre toutes sortes de difficultés et de crises, lesquelles ne peuvent ni l'abattre ni l'écraser. En ce qui concerne l'idée et l'opinion qui pensent que la Chine mène seulement la réforme économique, que la réforme politique stagne et est au point mort en Chine et qu'il sera difficile à la Chine de poursuivre son développement, l'ancien Premier Ministre français ne partage pas de leur avis. « N'importe quel modèle a son avantage et son insuffisance », alors qu'au cours des trente années passées, la Chine a remporté de grands progrès sur le plan politique. Il a cité comme exemple le renforcement de la démocratie au sein du Parti communiste chinois (PCC), la décentralisation de pouvoir central vers les provinces. Ces progrès non insignifiants sont des progrès en matière politique. Chaque pays a sa réalité et connaît une situation différente et « il est tout à fait différent de contrôler la Chine qui est un pays fort d'une population de 1,3 milliard d'habitants et de contrôler la France dont la population est seulement de 63 millions d'habitants ».

    Raffarin a déclaré qu'il comprend parfaitement le choix de la Chine qui préconise le développement dans la stabilité. Il pense que la stabilité, l'ouverture et l'harmonie constituent trois facteurs interdépendants pour le développement de la Chine. Sans la stabilité, il n'y aura pas de développement, sans l'ouverture, il n'y aura pas d'harmonie. Pour ce qui est des critiques contre la Chine quant à son état des droits de l'homme, il a indiqué que ce qu'il y a d'important c'est qu'il faut constater des changements survenus : comparé à autrefois les droits de l'homme sont-ils améliorés ? La société a-t-elle connu des progrès ? L'habitat du peuple est-il devenu meilleur et plus confortable ? La justice et la santé publique sont-elles améliorées ? … etc. Et dans ces domaines-là, il est indéniable que la Chine a progressé et a fait des pas en avant.

    Jean-Pierre Raffarin pense que tous les dirigeants chinois qu'il a rencontré sont très ouverts, connaissent le monde, ont reçu une très bonne éducation et ont des idées claires et lucides sur les problèmes et les difficultés qui se dressent devant la Chine. Il insiste que le développement et le progrès de la Chine ont été très rapides et qu'il est naturel que de nombreux problèmes surgissent quant à la protection de l'environnement, quant à l'écart entre la ville et la campagne et entre riches et pauvres, … etc. Mais, a-t-il indiqué, les dirigeants chinois avec qui il s'est entretenu ont tous une idée claire, pénétrante et perspicace de ces problèmes, mais il faut du temps pour régler tous ces problèmes-là. Les problèmes de la Chine ont surgi dans le développement, c'est pourquoi ils ne pourront être réglés que dans la poursuite du développement. Raffarin a exprimé son entière compréhension quant à cela.

    Il a souligné que « le développement de la Chine fournit des opportunités au monde », c'est pourquoi on ne doit pas adopter psychologiquement une « attitude de crainte et d'appréhension » quant au développement chinois. Il a indiqué que dans la plupart des cas, la crainte et l'appréhension viennent de la méconnaissance et de l'ignorance. L'Europe connaît l'Afrique, connaît le Moyen-Orient, mais possède très peu de connaissance sur la Chine. Vu de son passé et de son histoire, la Chine est un pays qui préconise et respecte la paix et elle n'a jamais aspiré à l' « impérialisme ». Il y a eu en Chine la guerre seulement en cas d' « invasion étrangère » ou de « division interne ». C'est pourquoi il est nécessaire de renforcer la compréhension et c'est le meilleur moyen pour dissiper les malentendus et les méprises. Il a indiqué que les Jeux Olympiques de Beijing ont permis au monde entier de mieux connaître et comprendre la Chine.

    En parlant du rôle ultérieur de la Chine et de ses perspectives d'avenir, Raffarin a indiqué que pour devenir une « force d'équilibrage » dans notre monde actuel multipolaire, la Chine doit faire surtout des efforts pour construire sa propre « pôle » en tenant compte de sa propre culture et en maintenant et en conservant ses particularités. Pour devenir plus puissante, elle ne doit surtout pas abandonner sa propre culture