• SEMAINE D'OR A BEIJING SITES OLYMPIQUES ENVAHIS PAR LES TOURISTES

    BEIJING, 29 septembre-- Les touristes chinois et  étrangers ont afflué au Parc olympique de Beijing pour découvrir  les sites de compétitions lundi, première journée de la semaine  d'or de la fête nationale. 

         Situé au nord de l'axe central de Beijing, le Parc olympique  abrite un parc forestier ainsi que le Domaine commun olympique  (DCO). Ce dernier, où sont situés le Nid d'oiseau, le Cube d'eau  et le Palais national omnisports, est ouvert au public de lundi à  dimanche. 

         "Nid d'oiseau, j'arrive!", s'est écrié joyeusement Li Junyang,  lycéen de la province du Heilongjiang (nord-est), en posant devant le Stade national pour une photo. 

         "Je vais montrer cette photo aux camarades de classe. Ils  seront jaloux de moi." 

         "Les Jeux olympiques encourageront le tourisme dans le pays  hôte", a indiqué Liu Xiaojun, responsable du département général  de l'Administration nationale du Tourisme. 

         "Les villes organisatrices verront une hausse considérable du  nombre de touristes pendant les vacances", a-t-il ajouté. 

     xin_0ff7d918db1743c094075ee699e8487a[1]

         Pendant la fête nationale de cette année, le nombre de  touristes devrait atteindre 7 millions, en hausse de 40% en  glissement annuel.  

         "Le mois d'août est la meilleure période pour voyager, mais  beaucoup de gens ont choisi de reporter leurs projets afin de  suivre les Jeux à la télé chez eux", explique Zhang Lingjie,  directeur du département des voyages domestiques de China  International Travel Service. 

         "Ils ont donc besoin d'exprimer leur enthousiasme après les  Jeux." 

         Pendant la semaine d'or, 100 millions de personnes devraient  prendre le bus. Beijing Bus Group envisage de mettre en service  davantage de bus vers le Parc olympique ainsi que d'autres sites  olympiques.

    xin_f9edaa6db47e46439b8ef014a7cce910[1]

  • PAS DE MELAMINE DANS LE LAIT CHINOIS

    La qualité de lait continue  à faire l'objet des tests en Chine suite au scandale du lait  contaminé. 

         On n'a pas trouvé de mélamine, substance chimique toxique, dans 763 lots de produits laitiers chinois depuis mercredi, a déclaré  dimanche l'Administration générale de contrôle de la qualité, de  l'inspection et de la quarantaine. 

         L'administration a examiné au total 55 marques nationales dans  des 19 principales villes du pays, dont Beijing, Shanghai, Tianjin et Chongqing. 

         Une inspection à l'échelle nationale sur le lait en poudre pour bébé a été lancé le 11 septembre après que des médias ont rapporté que des produits laitiers fabriqués par Sanlu et d'autres sociétés laitières contenaient de la mélamine. 

         Les autorités de contrôle de la qualité ont ordonné aux  magasins et aux supermarchés du pays à publier la liste des  producteurs et des produits laitiers sûrs et de mettre des  étiquettes "sûr" sur les produits en vente.

  • RETOUR SUR TERRE DES TAIKONAUTES PHOTOS

    Le module spatial Shenzhou-7 avec les trois taïkonautes à bord a atterri avec succès dimanche  après-midi sur une prairie du nord de la Chine, a annoncé le  centre de contrôle au sol de la mission. 

         Les taïkonautes Zhai Zhigang, Liu Boming et Jing Haipeng sont  revenus après un vol de 68 heures, qui comprenaient une sortie  monumentale de 20 minutes dans l'espace samedi. 

      xin_81138348e88e40fd867ef3c279743e41[1]
       Le module a atterri lentement sur un site d'arrettissage du  centre de la région autonome de Mongolie intérieure (nord), où  l'attendaient envrion 300 membres du personnel de recherches et de secours. 

         Ils seront transportés dans un hôpital à Hohhot, chef-lieu de  la Mongolie intérieure pour examen médical et ils devraient  retourner à Beijing lundi.

    xin_d017279939e44c30b7c4bc74a6009a36[1]

    xin_67103e74e6eb43569009e941051ca7ba[1]

    xin_6b777c3e74804cdc88c422b007104e5e[1]

  • VAISSEAU CHINOIS RETOUR AUJOURD'HUI

    La Chine sélectionnera de nouveaux astronautes pour la future mission spatiale habitée

    La Chine commencera le second tour de sélection d'astronautes pour une mission plus difficile qui accomplira l'amarrage d'orbiteur, a dit Deng Yibing, ingénieur en chef du Centre d'entraînement des astronautes, samedi 27 septembre.

    La sélection commencera après la mission Shenzhou-7, qui a accompli la première sortie extravéhiculaire de Chine, samedi 27 séptembre dans l'après-midi. De meilleurs candidats qui seront sélectionnés pourront participer à la mission Shenzhou -10, qui réalisera une percée de la technologie d'amarrage spatiale, un travail plus exigeant, a dit M.Deng aux journalistes dans le Centre de presse du programme spatial habité Shenzhou 7.

    La Chine a sélectionné en 1998 le premier groupe de 14 astronautes, en préparation des vols spatiaux habités. La Chine a envoyé son premier homme dans l'espace en 2003 à bord du vaisseau spatial Shenzhou-5. Deux ans après, deux hommes ont été envoyés dans l'espace par Shenzhou-6. L'actuelle mission Shenzhou-7 est habitée de trois astronautes.

    « Certains des premiers 14 astronautes seront encore capables d'accomplir la mission Shenzhou-10, car leurs âges et leurs compétences ne poseront pas de problème », a dit M.Deng.

    Mais certains d'autres seront obligés de quitter l'équipe d'astronautes, pour leur âge, a précisé Huang Weifen, concepteur adjoint du système astronaute Shenzhou-7, samedi 27 septembre. Ils se chargeront des programmes d'entraînement ou de gestion de l'équipe, selon M.Deng.

    Pour maîtriser la technologie d'amarrage spatial, la seconde étape chinoise avant d'atteindre son objectif final de création d'une station spatiale permanente, sera un travail très compliqué et posera des exigences plus sévères, a dit M. Deng.

    Comme l'amarrage devra être partiellement accompli par l'opération manuelle d'astronautes, les candidats seront sélectionnés « avec précaution » et subiront des formations et entraînement très « rigoureux » pour assurer la qualité de la mission, a fait savoir M.Deng.

    La technologie d'amarrage sera d'abord testée sur les vaisseaux spatiaux 8 et 9 inhabités. La mission habitée serait lancée, si tout va bien, a dit Li Yuqing, expert du système de vaisseau spatial de la mission Shenzhou-7.

    Un expert aérospatial aurait peut-être la chance de voler à bord de Shenzhou-10 et la demande sur le plan physique pour l'expert serait moins exigeante que celle pour les astronautes, a dit Huang Weifen.

    Source: le Quotidien du Peuple en ligne

  • FORUM DE DAVOS ET ECONOMIE CHINOISE

    Confiance du créateur du Forum économique mondial Klaus Schwab dans le développement accéléré de l'économie chinoise

    Le Professeur Klaus Schwab, créateur et président exécutif du forum économique mondial, s'est prononcé ce vendredi 26 septembre, à Tianjin, en Chine, sur la situation économique mondiale, et en Chine en particulier. Face à une économie mondiale qui se ralentit, il a exprimé sa confiance dans la capacité de l'économie chinoise à garder une croissance rapide.

    M. Schwab a préalablement exposé ses propres opinions sur l'économie mondiale en répondant aux questions des journalistes. Les mutations récentes des institutions financières vont exercer une grande influence sur l'économie, a-t-il dit, et la croissance de l'économie mondiale va se ralentir dans les trois prochaines années. Mais il estime que l'économie chinoise aura une croissance parmi les plus rapides du monde. Il est convaincu que la Chine sera une puissance essentielle, moteur de l'économie mondiale.

    M. Schwab a également ajouté que, après 30 ans de réforme et d'ouverture, le développement chinois était surprenant.
    F200809270845532920352982[1]



    Adresse email du destinataire


     Le gouvernement s'empresse à donner un coup de main aux exportateurs
     Des craintes de ralentissement plus fortes qu'auparavant
     La Chine est entrée dans la période cyclique de la montée du salaire
     Un changement rapide
     La Chine facilite fermement sa politique pour soutenir son économie
     Amélioration de l'environnement marketing en Chine
     Les statistiques économiques seront rendues publiques par avance
     Chine - Expert : pas de retournement de tendance de la croissance mais des ajustements nécessaires
     L'économie chinoise maintient un fonctionnement stable en juillet
     Etablissement en Chine d'un organisme antimonopole

  • UN CHINOIS MARCHE DANS L'ESPACE

    Le taïkonaute chinois Zhai  Zhigang est sorti du module orbital du Shenzhou-7 samedi  après-midi, il effectue la première sortie et les premiers travaux dans l'espace (EVA) pour la Chine.xin_40e08e203bdf43e987b5cddc29875816[1]

    xin_25a797c4463c4806a3d6a8e8a71d5d39[1]

    xin_8ef336031fc84ed68bd29602d66aac9e[1]

  • CHINE SORTIE DANS L'ESPACE D'UN TAIKONAUTE

    - FLASH: SHENZHOU-7: OUVERTURE DE L'ECOUTILLE DU MODULE ORBITAL VERS L'EXTERIEUR. LA SORTIE DANS L'ESPACE VA COMMENCER (2008-09-27)- Le Président Hu Jintao assistera en direct à la 1ère  sortie dans l'espace pour la Chine (2008-09-27)- FLASH: LE PRESIDENT HU SE REND AU CENTRE DE CONTRÔLE A BEIJING  POUR VOIR LA PREMIERE SORTIE DANS L'ESPACE POUR LA CHINE (2008-09-27)- FLASH: SHENZHOU-7: LE MODULE ORBITAL SHENZHOU-7 EN  DEPRESSURISATION POUR LA SORTIE DANS L'ESPACE (2008-09-27)-

     

  • FORUM DE DAVOS SE TIENT EN CHINE

    Le Forum d'été de Davos 2008 se focalise sur la prochaine vague de croissance mondiale

    F200809270836102218519827[1]

    Plus de 1 500 personnalités importantes, provenant de 90 pays et régions du monde, participeront au Forum d'été de Davos 2008 à Tianjin les 27 et 28 septembre.Tianjin est une importante metropole au sud de Beijing. Les principaux sujets de discussion concerneront la conjoncture actuelle à savoir les solutions potentielles pour remédier aux problèmes de l'économie mondiale, voire à la crise de plus en plus grave des subprimes aux Etats-Unis.

    Placé sous le thème général ''La prochaine vague de croissance mondiale'', le forum proposera cinq thèmes secondaires, à savoir ''Maîtriser les risques'', ''Les puissances de la prochaine croissance'', ''Technologie et innovation : la prochaine vague'' et ''La Chine, actrice de la mondialisation''.

    Le thème ''Maîtriser les risques'', qui est le plus attendu par les participants du Forum, portera sur les risques actuels du monde financier et ouvrira le débat sur le cycle de Doha de l'OMC ainsi que sur les moyens dont disposent les entreprises pour faire face aux difficultés actuelles.

    Le thème ''Technologie et innovation : la prochaine vague'' invitera des scientifiques, âgés de moins de 40 ans, à partager leurs dernières découvertes dans le domaine de la recherche physique, cosmique et des nouvelles énergies.

    Le thème ''La Chine, actrice de la mondialisation'' présentera les résultats obtenus par la Chine au terme de 30 années de réforme ainsi que les contributions passées et futures de la Chine dans le processus de mondialisation.

  • ECOLOGIE EN CHINE

    Inauguration du premier bâtiment économique sans évacuation du carbone

    Le premier bâtiment à économie d'énergie sans évacuation du carbone a été inauguré récemment à l'Université Nottingham à Ningbo, dans la province du Zhejiang. C'est un modèle qui met en valeur des nouvelles techniques écologiques et architecturales. Utilisant des énergies régénérables, le bâtiment pourra fournir tout seul le chauffage et l'air froid. Les fenêtres qui s'inclinent vers l'extérieur diminueront l'irradiation solaire grâce à une couche tampon d'air. En ce qui concerne l'électricité et l'eau, le bâtiment pourra également s'auto-approvisionner en emmagasinant de l'eau de pluie et utilisant le système de circulation de l'eau.



    Adresse email du destinataire


     Shenzhou-7 : les astronautes annoncent qu'ils se sentent "physiquement bien"
     Shenzhou-7: programme spatial habité chinois
     Décollage du vaisseau spatial habité Shenzhou-7
     Shenzhou-7: les astronautes chinois font face à d'immenses défis dans leur mission spatiale
     Shenzhou-7: les taikonautes entrent dans le vaisseau spatial Shenzhou-7
     La mission du Shenzhou-7 vise à promouvoir l'utilisation pacifique de l'espace

    F200809260840312974215691[1]

    F200809260840313100120577[1]

  • SUITE LAIT CONTAMINE

    Possible acquisition de Sanlu par Sanyuan

    La suspension de la cote des actions du Groupe Sanyuan a commencé à partir du 26 septembre 2008 et le rétablissement prévu ne sera qu'après la détermination de l'affaire de fusion-acquisition et son annonce au grand public, rapporte « China Securities Journal ».

    Les personnalités du milieu estiment qu'au moment actuel où le secteur chinois des produits laitiers se trouve dans une situation difficile, précaire et incertaine, il est fort possible qu'avec l'arrangement des départements concernés, le Groupe Sanyuan se portera en avant pour acquérir le Groupe Sanlu qui est profondément enlisé dans le scandale du lait en poudre frelaté dans lequel on a découvert la présence de mélamine et qui est actuellement au bord de la faillite. Depuis le 18 septembre, les consommateurs qui ont perdu confiance en Sanlu se sont tournés en masse vers les produits laitiers de Sanyuan.

    Auparavant, des médias ont rapporté que les premières estimations internes du Groupe Sanlu indiquent que la quantité globale du lait en poudre rappelé cette fois-ci s'élève à plus de dix mille tonnes et que le montant des remboursements dépassera 700 millions de yuans. Il est ajouté en outre les frais des soins médicaux prodigués aux enfants malades qui ont consommé le lait en poudre de Sanlu, car toutes ces dépenses reviennent au groupe Sanlu qui est le premier et le principal responsable de l'accident. Cette charge colossale provoquera directement peut-être la faillite de l'ancien géant de la production laitière chinoise.

    On apprend que le Groupe Sanlu et les entreprises sous sa dépendance occupent au total une dizaine de milliers de travailleurs et que l'ensemble de la chaîne de production Sanlu, y compris la vente, comptent plus de trente mille travailleurs. C'est pourquoi la faillite de Sanlu est quelque chose de très sérieuse, car elle entraînera la perte de travail de tous ces gens-là.

    De source bien informée, la Commission de Supervision et de Contrôle des biens et des propriétés de l'Etat de la Province du Hebei a dépêché au Groupe Sanlu des inspecteurs dont certains sont chargés de la liquidation des biens de l'entreprise, alors que d'autres ont pour mission de se mettre à la recherche d'une autre grande entreprise capable de la prendre en main et de la contrôler, afin que cette dernière puisse se remettre à fonctionner dans les meilleurs délais. Tous les indices montrent que cette grande et importante tâche reviendra peut-être au Groupe Sanyuan, la seule grande entreprise du secteur des produits laitiers chinois restées après de nombreuses sélections.

    Source: le Quotidien du Peuple en ligne